Cote d'Ivoire: Les géants mondiaux du coton se donnent rendez-vous à Abidjan

Du 2 au 6 décembre, Abidjan reçoit la 77ème réunion plénière du Comité consultatif international du coton (CCIC). L'information a officiellement été donnée ce jeudi 29 novembre par Adama Coulibaly, directeur général des filières coton et anacarde et président du comité d'organisation.

Environ 400 délégués viendront des 29 pays membres du CCIC. Ils auront à faire des propositions « innovantes » en vue de la « durabilité » du secteur mondial de l'or blanc. Une filière confrontée à la concurrence des fibres synthétiques.

En 2017-2018, le monde a produit 25,4 millions de tonnes de coton fibre. Les principaux pays producteurs sont l'Inde avec 6,3 millions de tonnes. La Chine talonne avec ses 5,9 millions de tonnes. États-Unis, Brésil et Pakistan occupent respectivement le 3ème, 4èmeet le 5ème rang.

En Afrique, le Mali tient le haut du pavé avec ses 700.000 tonnes produites en 2017-2018. Le Burkina Faso est classé second devant le Bénin. La production ivoirienne est de 413.205 tonnes.

Le CCIC est une vieille organisation. Née en 1939, il a son siège à Washington, aux États-Unis. La Côte d'Ivoire y a adhéré en 1973. C'est la toute première fois que le pays abrite une des plénières annuelles de cette « fédération » de producteurs mondiaux de l'or blanc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.