30 Novembre 2018

Guinée Equatoriale: « Déclaration de Malabo » - Des efforts à fournir pour Madagascar

Mobiliser les différentes parties prenantes par rapport aux engagements de Madagascar dans la déclaration de Malabo, et d'engager les différents secteurs dans le cadre d'un système permanent de collecte de données permettant d'alimenter le rapport national de revue biennale du pays.

Tel a été l'objectif de l'organisation d'un atelier de coordination et de mobilisation des parties prenantes pour le suivi de la mise en œuvre de cette « Déclaration de Malabo » à Madagascar, organisé dernièrement par le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage à l'hôtel Asia-Africa à Ivato. Ce qui devra permettra en même temps d'améliorer les résultats de Madagascar dans la mise en œuvre de la « Déclaration de Malabo » pour la transformation de l'Agriculture dans le pays. En effet, des efforts restent encore à fournir par la Grande Ile en la matière.

Engagements renouvelés. Rappelons que l'Union africaine a lancé en 2003 le Programme Détaillé de Développement de l'Agriculture en Afrique PDDAA qui est adopté comme cadre politique pour la transformation agricole en Afrique. En 2014, lors de la 23e session ordinaire de l'UA à Malabo, les dirigeants africains ont renouvelé leurs engagements en faveur de PDDAA en adoptant la déclaration de Malabo sur la croissance et la transformation agricoles accélérées pour la prospérité partagée et l'amélioration des moyens de substances. Ces dirigeants africains se sont ainsi engagés à responsabiliser mutuellement les résultats et les actions et ont convenu d'adopter le processus de revue biennale des progrès réalisés par les différents pays.

Score de 3.1. Le premier rapport biennal a été présenté en janvier 2018 à Addis Abeba. Et 47 pays membres ont soumis des rapports. Parmi lesquels, 20 pays ont été déclarés sur la bonne voie pour atteindre les engagements de la déclaration et 27 autres pays dont Madagascar déclarés encore non pas sur la bonne voie. La référence pour 2017 a fixé comme seuil minimal 3.94 pour qu'un pays soit qualifié sur la bonne voie. Madagascar a obtenu un score de 3.1. Rwanda a obtenu la note la plus élevée 6.1. Le deuxième cycle de revue biennale et de soumission de rapport aura lieu en 2019.

Guinée Equatoriale

Libre circulation - Free entry pour les ressortissants de la CEMAC en Guinée Equatoriale

La Guinée équatoriale a entériné mardi la suppression des visas pour les ressortissants de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.