Afrique: La CAF retire l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun

Photo: Vanguard
Cameroon 2019

A seulement six mois de la CAN 2019, programmée du 15 juin au 13 juillet prochains, le Cameroun a perdu l'organisation de la compétition.

Réunie aujourd'hui à Accra, la capitale du Ghana, la Confédération africaine du football (CAF) a décidé de retirer l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun. Les doutes sur la capacité du pays à accueillir l'évènement auront finalement eu raison de la patience des organisateurs.

Après l'examen du compte rendu des deux dernières visites d'inspection, lors d'une réunion du comité exécutif de l'organisation africaine, la CAF a décidé de retirer l'organisation de la compétition au Cameroun et d'ouvrir la porte aux candidatures de pays souhaitant l'accueillir, a indiqué à la presse le président de la CAF, Ahmad Ahmad.

Le rapport présenté à l'issue des visites d'inspections de la commission de la sécurité effectuées au Cameroun du 27 octobre au 01er novembre auraient conclu à l'incapacité du Cameroun à accueillir la CAN 2019.

Une nouvelle procédure de candidature va voir le jour pour déterminer qui recevra la compétition qui aura lieu du 15 juin au 13 juillet 2019. Le Maroc ainsi que l'Afrique du Sud sont pressentis pour se porter candidats. Ils ont un mois pour déposer officiellement leur dossier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.