30 Novembre 2018

Congo-Kinshasa: Lamuka - Fayulu présente un budget de 126 milliards USD !

Le vendredi 30 novembre dernier, alors qu'il présentait le programme de société de la coalition LAMUKA dont il est le porte-étendard, Martin Fayulu Madidi a brandi un budget de 126 milliards de dollars USD pour transformer la RD. Congo en un pays digne et prospère qui valorisera le peuple congolais.

Une fois élu Président de la République, le candidat commun de l'opposition entend mettre en œuvre dix mesures d'urgence notamment, le déplacement du camp Kokolo de Kinshasa à Beni pour renforcer la sécurité et la création, au sein des Forces Armées Congolaise, d'une Force Spéciale d'Intervention Militaire d'Elite "FOSIME".

A cette occasion, le désigné de Genève a lancé un appel au peuple congolais à la vigilance et l'invite à dénoncer tout acte de "sabotage" contre le pays.

C'était dans la salle de conférence du Centre Interdiocésain, à la Gombe. En effet, la campagne électorale qui a débuté depuis le 22 novembre 2018 conformément au calendrier électoral est dans sa phase décisive.

Tous les partis et regroupements politiques engagés au processus s'apprêtent à affronter la dernière étape du peloton, à savoir : la tenue effective de l'élection présidentielle jumelée aux législatives nationales et provinciales le 23 décembre prochain.

Dans un quinquennat, le candidat numéro 4 s'engage à mobiliser 126 milliards de dollars USD dont une partie sera axée dans le budget de consommation, et l'autre dans l'investissement et la coopération efficace.

Pour matérialiser ce programme ambitieux, le présidentiable lance ainsi, un appel à la population pour barrer le chemin à toute idée de balkanisation du pays, qui serait appuyé par la stratégie de conquête et de recolonisation de la RDC.

"Le plan tant décrié de la balkanisation de notre pays, appuyé par la stratégie de conquête et de recolonisation de la RDC, bénéficient des soutiens des pions nationaux tapis dans les institutions illégitimes du pays, est aujourd'hui dans la phase critique.

Chaque jour, chacun de nous est témoin des affres subis par notre peuple. Et que chaque jour, nous sommes tous témoins des actes de déstabilisation visant la liquidation de notre pays, que commettent eux-mêmes qui sont censés le protéger", lance Martin Fayulu.

Prospectus

Ce programme commun comprend 5 axes principaux. Il s'agira de bâtir un Etat de droit, instaurer la paix et la sécurité, mettre le cap sur la diversification de l'économie, l'amélioration des climats des affaires ainsi l'aménagement du territoire.

Mais, aussi prôner l'investissement et la valorisation du capital humain et mettre un point particulier sur l'environnement et le changement climatique.

Dans son plan d'action, le candidat à la présidentielle du 23 décembre promet la mise en place de dix mesures fortes, un mois après son accession au pouvoir.

Sur le plan diplomatique, Martin Fayulu réclamera toute affaire cessante, à travers une réunion spéciale du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour tenter de poser différentes questions sur la sécurité en République Démocratique du Congo.

Cependant, dans le but de porter haut l'économie nationale à travers l'agriculture, il entend s'engager dans l'état d'urgence agricole. "Dès mon entrée en fonction, je décrète l'état d'urgence agricole pour qu'aucun congolais ne meurt de faim endéans un an. Ainsi, tous les moyens de l'Etat et toutes les activités de la République seront réquisitionnées pour faire disparaitre à jamais la faim et la malnutrition", a-t-il promis.

Destin

Par ailleurs, le joker de la coalition LAMUKA insiste sur des mesures décisives qui sont une nécessité nationale. "Je veux ordonner un programme de correction des contrats miniers et pétroliers".

Selon lui, en effet, "nous avons le devoir commun de prendre notre destin en main, et de faire en sorte que notre peuple s'enferme sans jamais la quitter dans la vision de nos pères fondateurs, à savoir bâtir un Congo plus beau qu'avant, dans la paix. Martin Fayulu est plus que convaincu que le moment est venu pour chacun de se lever et de prendre ses responsabilités afin de mériter de la patrie et jouir des droits et fiertés.

Congo-Kinshasa

Incendie de 2O % de matériels électoraux, la CENI prise dans le piège de l'opposition

L'incertitude s'installe à 8 jours des élections en République démocratique du Congo. Ce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.