Afrique: Le Cameroun à la Coupe du monde femmes, France 2019

Le Cameroun ira à la Coupe du monde féminine au mois de juin 2019 en France. Pour cela il lui fallait impérativement battre le Mali lors du match de classement pour la troisième place de la CAN Total, Ghana 2018.

Deux buts d'Abena Ninon et une frappe spectaculaire de la remplaçante Gabrielle Onguene ont permis aux Lionnes Indomptables, ce vendredi à Cape Coast, de décrocher le bronze.

Ninon a toutefois dû attendre la 32ème minute avant de reprendre victorieusement un service de Ngo Ndoumbouk. Neuf minutes plus tard, elle remettait ça bien mise sur la trajectoire par Claudine Meffometou Tcheno.

Les Maliennes ne renonçaient pas et sur un caviar de Bassira Touré, Fatoumata Diarra réduisait la marque. 2 à 1 à la mi-temps, c'était chaud, rien n'était décidé. D'autant que...

D'autant que la défenseure centrale Aurelle Awona, faisait, peu avant l'heure de jeu, un joli cadeau aux Maliennes en détournant dans ses filets une tête de Sébé Coulibaly.

C'était mal connaître les Lionnes qui, toutes griffes dehors, envoyaient Gabrielle Onguene, exploser d'une frappe lointaine la gardienne aiglonne Adoudou Konaté.

Bassira Touré fut à deux doigts de ramener les deux équipes à égalité à un quart d'heure du coup de sifflet final. Quand ça ne veut pas rentrer, il n'y a rien à faire. Comme sur cette autre tentative, sur un coup franc de Salimata Diarra ne trouva rien d'autre que d'aller taper le poteau.

Les Camerounaises attendront le temps additionnel et le but de la capitaine Christine Manie pour ne plus trembler. Cette fois à 4-2, l'affaire était définitivement entendue

Réactions

Joseph Brian Ndoko (sélectionneur du Cameroun)

La volonté de bout en bout était de conquérir le titre continental après nos deux échecs de 2014 et en 2016, face au Nigeria. Nous pensions avoir franchi une tape mais les Super Falcons se sont encore trouvées sur notre route, cette fois en demi-finale, et après la séance des tirs au but.

Il nous restait à décrocher la troisième place pour la Coupe du monde derrière l'Afrique du Sud et le Nigeria. C'est fait et je suis très heureux pour toutes mes joueuses et pour ceux qui soutiennent cette équipe au Cameroun.

Je voudrais féliciter l'entraîneur malien dont le travail impressionnant permet de mesurer les progrès du football féminin africain.

Je n'ai qu'un seul regret c'est la manque d'intérêt manifesté par les Ghanéens. Alors c'est vrai que l'incertitude a longtemps régné sur sa capcité ou non à organiser la compétition. je dis que c'est dommage car notre football d'Africaines devient de plus en plus intéressant.

Mohamed Saloum Houssein (sélectionneur du Mali)

Il fallait un vainqueur. Bravo à Joseph Ndoko. Nous nous sommes battues jusqu'au bout mais nous étions encore un peu juste en expérience en comparaison avec les Lionnes.

Comme mon collègue je regrette vivement le manque de public. L'équipe du Ghana n'était plus dans la course. C'est vraiment dommage pour l'image qu'on envoie à l'extérieur.

D'une manière générale, les progrès sont visibles dans toutes les équipes. Notre équipe à nous est un mélange de joueuses jeunes et d'autres plus expérimentées.

L'un de nos grands handicaps c'est l'absence d'une Ligue féminine au Mali. Quand il n'y a pas de championnat, il faut tirer toutes les ficelles avant d'avoir de bonnes joueuses pour l'équipe nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.