Cote d'Ivoire: Marine nationale - Journées dédiées à la vaccination des animaux domestiques

1 Décembre 2018

La marine nationale s'engage à lutter efficacement contre la rage. Son service de santé, dans cette optique, a initié, hier, au sein de la base navale de Locodjro, deux journées dédiées à la vaccination gratuite des animaux, notamment les chiens.

Le capitaine Tago Donatien, vétérinaire en chef de la marine, a informé que le virus mortel de la rage se transmet à l'homme par la salive de l'animal infecté comme le chien.

« La rage est connue que de nom par beaucoup de personnes. Pourtant, elle fait plus de dégâts que bien d'autres maladies. Elle n'est pas prise au sérieux parce que nous avons tout le temps les animaux domestiques en notre compagnie.

Nous ne nous demandons pas s'ils sont malades ou s'ils sont vaccinés contre la rage. C'est pourquoi le service de santé de la marine organise, les 30 novembre et 1er décembre, ces séances gratuites de vaccination en direction des chiens en vue de protéger les populations contre cette maladie mortelle », a-t-il expliqué.

Lors de la première journée, de nombreux riverains ont pris d'assaut les locaux du service de santé de la marine nationale pour faire vacciner leurs chiens contre cette maladie infectieuse.

A la grande joie du lieutenant-colonel Tanoh, vétérinaire chargé de la formation, qui a administré le vaccin à un chien en guise d'ouverture de cette campagne.

Le capitaine Dogo a informé que ces journées de vaccination, une grande première dans la marine nationale, seront perpétuées. Il a également expliqué au public les premières manifestations de la pathologie.

« Quand un chien est atteint de la rage, à première vue, on le reconnaît par l'hyper-salivation. C'est-à-dire une salive blanchâtre et moussante qui coule de sa gueule. Le chien est prostré dans son coin. C'est la forme silencieuse.

Il y a aussi le cas où le chien est agressif et a toujours envie de mordre. Il a peur de la lumière, de l'eau », a-t-il fait savoir. Avant d'ajouter que de janvier à juin, 13 cas de victimes de rage ont été enregistrés en Côte d'Ivoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.