1 Décembre 2018

Madagascar: Secteur textile - Madagascar premier exportateur de vêtements vers l'Union Européenne

Les TOP 5 des pays de l'Afrique Sub Saharienne qui exportent des vêtements vers l'Union Européenne sont Madagascar, l'île Maurice, l'Afrique du Sud, l'Ethiopie et le Kenya. Parmi lesquels, la Grande île est le premier exportateur de ce produit de textile, et ce, depuis 2015.

La valeur de ses exportations se chiffrait à peu près 350 millions USD en 2017, d'après un rapport publié par l'EDBM (Economic Development Board of Madagascar). Et même si c'est en baisse comparé à l'année précédente, le pays se trouve encore en tête de peloton. Viennent ensuite, l'Afrique du Sud et l'Ethiopie.

Importation d'intrants. Entre-temps, un fonds d'appui à frais partagé de 2 millions USD est octroyé par la Banque Africaine de Développement dans le cadre de la mise en œuvre du projet PAPI (Projet d'Appui à la Promotion des Investissements).

L'objectif consiste à accroître la performance de Madagascar au niveau du secteur textile, et ce, en apportant un appui aux entreprises sous-traitantes.

Une cinquantaine de PME malagasy ont été ainsi sélectionnées. Avoir au moins trois années d'existence et disposer d'un capital 100% malagasy, sont parmi les critères imposés pour pouvoir bénéficier de cet appui financier.

En outre, l'entreprise qui soumissionne ne doit pas encore effectuer une exportation de ses produits de textile. Notons que ce fonds d'appui permettra aux petites et moyennes entreprises de renforcer leur capacité à investir tout en se modernisant.

Celles-ci pourront ensuite créer plus d'emplois et saisir des opportunités de croissance sur le marché en matière de sous-traitance de certains accessoires du textile. En effet, les grandes entreprises franches importent encore en grande quantité ces intrants dont entre autres, les boutons et les fils à coudre.

16 dossiers en cours d'évaluation. Dans le cadre de ce projet, les entreprises qui œuvrent dans les domaines de l'habillement, de la coupe et couture, de la broderie, de la dentellerie, du crochet, du tricotage, de la vannerie ainsi que celles qui se spécialisent dans la fabrication d'accessoires en cuir, sont ciblées.

En outre, elles doivent présenter des projets de développement en termes de qualité, de recrutement, de marketing et de formation du personnel ainsi qu'au niveau du fonds de roulement et d'investissement.

Ainsi, 16 dossiers sont actuellement en cours d'évaluation par le comité d'attribution après une présélection.

Ce comité est composé notamment des représentants du Centre National de l'Artisanat Malagasy (CENAM), du ministère de l'Industrie et du Développement du Secteur Privé, du Syndicat des Industries de Madagascar (SIM) et du cabinet qui se charge de la gestion de ce fonds d'appui de 2 millions USD.

Madagascar

Présidentielle - Faux comptes et rumeurs prolifèrent sur Facebook

Face à la prolifération de faux comptes Facebook et l'augmentation de commentaires diffamatoires, une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.