2 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Inauguré par le président Roger Muaka - MCSD-Kisantu - Le Centre Hospitalier Kingombe ouvre ses portes

"Une foi sans les œuvres est une foi morte". Mû par cette parole inspirée des Saintes écritures, le Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie (MCSD), ayant comme idéologie la restauration de la dignité humaine et des valeurs morales et chrétiennes bafouées par la société, croit que le Congo de demain appelle à des bras solides dans un corps sain pour que son émergence soit réellement effective.

N'ayant pas encore réuni tous les agrégats de gestion entre ses mains, ce parti politique aux ambitions légitimes tant à Kinshasa que dans le Kongo central, où il a aligné plus d'une soixantaine de candidats députés provinciaux et nationaux, pose déjà des signaux forts dans la prise en charge gratuite de soins de santé primaire de la population démunie, toute tendance confondue afin de soulager, tant soit peu, sa souffrance ou sa misère. Partant, un hôpital moderne vient d'être ouvert à Kisantu, dans le Kongo central. Avec un corps médical hautement qualifié. Cet hôpital offrira des soins de santé gratuits aux malades pendant une durée d'un mois. Et cela, de la simple consultation jusqu'aux cas nécessitant l'intervention chirurgicale. Tout sera gratuit. Et les médecins traitants permanents et infirmiers ont été avertis pour que personne ne soit pris en flagrance de demander l'argent aux patients sous peine de subir la révocation.

Œuvre sociale de M. Loko Nsilulu, "Papa Lophar", candidat à la députation nationale sous le n°94 et à la provinciale n°133 pour le compte du parti politique MCSD, natif de Kisantu, précisément de la Cité N'sele, secteur de Boko, dans le territoire de Mbanza Ngungu, le Centre hospitalier biomédical Kingombe a ouvert ses portes aux malades. D'une solennité remarquable et pleine de vivacité, c'est le président national du MCSD, Roger Muaka Muaka qui a eu l'insigne honneur de présider la cérémonie et de couper le ruban symbolique marquant le démarrage du service qui doit apporter des soins de qualité aux malades selon le serment d'Hippocrate. Le président national Roger et sa suite ont été ovationnés par une marrée humaine avec, à sa tête, Doucet Maphangala, président de la fédération du Kongo Central et tout son staff, venue pour les accueillir, dans un carnaval motorisé, du reste, agrémenté par une fanfare. C'était le samedi 1er décembre 2018, en début d'après-midi.

Ouvrez l'œil et le bon

Plusieurs allocutions ont été prononcés quant à ce. Introduit par le président fédéral du Kongo Central sous la modération du Secrétaire fédéral, le président Muaka a prononcé devant les notables, chefs de secteurs et groupements ainsi que quelques autorités de la territoriale, un discours qui a électrisé des cœurs sensibles par rapport à la réalité de vie sociale qui est vécue au Congo.

A l'en croire, la population de N'sele doit ouvrir les yeux car, l'occasion lui est donnée maintenant d'élire son propre fils, en la personne de Loko Nsilulu à la députation nationale et provinciale. Ce dernier sera leur ambassadeur et défenseur valable. Pour preuve, avec un peu de moyens dont il dispose, il pose déjà des actes assez merveilleux aux yeux de tous. C'est ainsi que lorsqu'il aura assez de moyens, il fera encore plus, pourquoi pas. Et le problème de l'eau et l'électricité à la Cité N'sele sera vite résolu, a rassuré Roger Muaka.

Plus qu'un chef coutumier de par le fait d'haranguer la foule dans la langue vernaculaire, Doucet Maphangala a fait savoir que le ticket que chacun introduira dans l'urne déterminera la destinée de tout un peuple. C'est pourquoi, insiste-il, il faut voter utile tout n'oubliant pas "Papa Lophar", qui est déjà un ticket gagnant. Et comme le MCSD a cette ambition de gagner la majorité des sièges à la députation provinciale dans le Kongo central, certes, l'occasion va lui sourire de diriger cette province, a-t-il affirmé. Et de telles édifices voire plus, seront érigées dans toute la province.

Qu'à cela ne tienne, il a insisté sur l'amour car, le mukongo a toujours été un peuple de valeur. Le MCSD jouera très bientôt le rôle de fédérateur ou centralisateur de tous les clivages dans le Kongo Central. Car, depuis les indépendances, la province manque aujourd'hui des repères comme ce fut le cas, jadis avec Joseph Kasa-Vubu, Nzeza Landu, Kingotolo et tant d'autres. Le MCSD est un parti national, représentatif dans tout le territoire national. Mais, c'est au Kongo Central où il déploie plus d'énergie en vue de la conquête de sa gestion.

Le candidat Loko était l'homme le plus heureux, car, il voit déjà sa victoire se profiler à l'horizon au regard des acclamations frénétiques de sa base auprès de qui, il a disposé un lot important des médicaments à distribuer gratuitement. Il a promis d'en construire dans tous les secteurs qui sont au nombre de sept environs. Après la visite de l'hôpital, la cérémonie s'est clôturée par un cocktail.

Congo-Kinshasa

Un entrepôt de la Centrale électorale prend feu en plein centre-ville

À dix jours des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales, un… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.