3 Décembre 2018

Afrique: Honneur au Raja de Casablanca, vainqueur de la Coupe de la Confédération Total

"On va jouer avec le cœur. On ne va rien lâcher, on va tout donner pour ne pas avoir de remords" déclarait Florent Ibengue, l'entraîneur de l'AS Vita Club, avant la finale retour de la Coupe de la Confédération Total 2018. Ils ont tout donné et, on le savait, face à un adversaire comme le Raja de Casablanca, ce n'était pas suffisant. Il fallait faire encore plus mais à l'impossible, nul n'est tenu. Remonter trois buts en finale après une défaite 3-0 lors de la première fois ne s'était produit qu'une seule fois et l'affaire fut réglée aux tirs au but. Depuis le football a changé et les gros scores sont rares.

Au stade des Martyrs à Kinshasa, après très excatement 21 minutes on avait compris que le désir, l'enthousiasme, la hargne de Kinois ne serviraient plus à rien. Les Casablancais venaient d'ouvrir la marque, sous la pluie, par Abdelilah Hafidi. A ce moment-là les Dauphins noirs de Kinshasa devaient frapper cinq fois pour conquérir le titre. Autant dire que le rêve venait de s'envoler. Les Congolais eurent le mérite d'égaliser pendant le temps additionnel sur une frappe bien orientée de de Jean-Marc Makusu. Au moins pour ne pas subir un deuxième échec dans cette double confrontation. D'ailleurs les hommes d'Ibengue montreront tout leur bon vouloir en inscrivant, coup sur coup aux 71e et 74e minutes deux autres buts par Mukoko Batezadio et par Fabrice Ngoma.

La malédiction de la finale perdue venait de s'abattre une nouvelle fois, la troisième de son histoire, sur l'AS Vita Club. Sa seule et unique victoire remonte maintenant à 45 ans.

Le Raja, club emblématique de la capitale économique marocaine, a lui mis fin à 15 années sans couronne au niveau continental. Son dernier titre remontait à 2003; le Raja avait gagné la finale de la dernière édition de la Coupe de la CAF qui, une année plus tard, confondue avec la Coupe des vainqueurs de Coupe, devenait Coupe de la Confédération.

Fiche technique

AS Vita Club - Raja Club de Casablanca 3-1 (1-1)

Dimanche 2 décembre 2018

Stade des Martyrs, Kinshasa

Arbitre: Victor Miguel de Freitas Gomes (Afrique du Sud)

Buts: Jean-Marc Makusu (45+4), Mukoko Batezadio (71'), Fabrice Ngoma (74') pour l'AS Vita Club; Abdelilah Hafidi (21') pour le Raja Club

Avertissements: Eddy Ngoyi (38'), Munganga Omba (45+1) pour l'AS Vita Club; Soufiane Rahimi (88') pour le Raja Club

A S Vita Club: Nelson Lukong - Djuma Shabani, Makwekwe Kupa, Bompunga Botuli, Ngonda Muzinga - Fabrice Ngoma, Emmanuel Ngudikama (Mukoko Batezadio 46'), Munganga Omba (cap) - Makusu Mundele, Eddy Ngoyi Emomo (Ernest Sita 83'), Moloko Ducapel (Muzungu Lukombe 58'). Entraîneur: Florent Ibenge (RD Congo)

Raja Casablanca: Anas Zniti - Abderahim Achchakir, Badr Benoun (cap), Sanad Al Warfali, Omar Boutaïb - Abdelilah Hafidi (Mohamed Douik 31'), Lema Mabidi (Mohamed Oulhaj 86'), Ibrahima Niasse, Zakaria Hadraf (Hassan Bouain 78') - Mahmoud Benhalib, Soufiane Rahimi. Entraîneur: Juan Carlos Garrido (Espagne)

Afrique

Le Sénégal encouragé à aller plus loin sur l'accès à une éducation de qualité pour tous

La Banque Mondiale encourage le Sénégal à aller encore plus loin dans son élan, avec une… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.