Cote d'Ivoire: En concert live - Abidjan tombe sous le charme musical d'Aya Nakamura

3 Décembre 2018

Elle était très attendue à Abidjan. La reine du Rnb français, Aya Nakamura qui était à sa toute première prestation sur les bords de la lagune ebrié a répondu à l'attente des Abidjanais.

Elle a simplement assuré au cours de ce concert live, à l'initiative de la société de téléphonie mobile, Orange Côte d'ivoire. Comme en témoigne la présence remarquée des fans de l'artiste qui ont pris d'assaut, le 1er décembre 2018, le Sofitel Hôtel Ivoire d'Abidjan.

Lorsque la native de Bamako apparaît sur scène le public est médusé par son style sexy. Vêtue d'une mini-robe noire assez légère Aya Nakamura va servir au public un cocktail de 13 chansons tirées de son repertoire.

Elle fera montre de son talent de grande cantatrice manding. N'est-elle pas descendante de griot? Sa maitrise de l'art griotique va faire monter d'un cran le mercure. Le public exulte lorsque égrène des titres comme "Pourquoi tu forces", "Briser le cœur", "Oula", "Comportement"...

Quand Nakamura aborde son "morceau" « Djadja » qui a mis fin à ce concert, c'est le délire total. « Merci à Orange Côte d'Ivoire pour ce merveilleux cadeau de fin d'année », disaient avec satisfaction des jeunes fans de l'artiste venus de la commune d'Abobo-gare.

La veille le maire de cette commune, le ministre d'Etat, ministre de la Défense avait reçu l'artiste pour exprimer l'admiration des jeunes de sa commune.

En levée de rideau le public à eu droit aux prestations des artistes en vogue à Abidjan, Safarel Obiang, Ariel Sheney, Tour-2-Garde venus soutenir Aya Nakamura.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.