Cote d'Ivoire: Les élections locales partielles fixées au 16 décembre

Des électeurs devant un bureau de vote

Les élections locales partielles concernant deux régions ainsi que six communes se tiendront le 16 décembre prochain. La date a été arrêtée en Conseil des ministres ce lundi 3 décembre.

Les élections ont été annulées dans ces circonscriptions par la chambre administrative de la Cour suprême suite à des recours déposés par des candidats.

Le 16 décembre, les communes abidjanaises de Port-Bouët et Bingerville, les municipalités de Grand-Bassam, Lakota, Booko et Rubino, rejoueront le scrutin. Idem pour les régions du Lôh-Djiboua et du Guémon, après l'annulation décidée par la chambre administrative de la Cour suprême. Les magistrats ont achevé de vider les 103 contentieux électoraux vendredi dernier.

A la sortie du Conseil des ministres ce lundi, le porte-parole du gouvernement Sidi Touré a tenu à souligner que ces décisions - sans appel - des magistrats, étaient surtout défavorables à la coalition au pouvoir, puisque quatre communes RHDP et une région RHDP sont concernées par cette reprise, contre une seule municipalité PDCI et deux circonscriptions indépendantes.

« En tout état de cause, c'est le RHDP qui est frappé, a estimé le ministre de la Communication. Mais nous allons repartir de plus belle à ces élections pour remporter le meilleur pour la Côte d'Ivoire, pour notre RHDP. »

Côté PDCI, le maire sortant de Grand-Bassam Georges Ezaley a exprimé sa satisfaction quant à la date fixée. « Il faut qu'on en finisse avec tout ça », a-t-il déclaré, tout en se disant serein et confiant. La campagne se tiendra sur une semaine, du 7 au 14 décembre.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.