3 Décembre 2018

Cameroun: Accidents de la route - Le gouvernement sensibilise les acteurs

Le ministre des Transports a tenu une réunion pour sensibiliser les acteurs et promoteurs des transports interurbains vendredi dernier à Yaoundé

Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, met tout en œuvre pour limiter les accidents de la route en cette veille des fêtes de fin d'année. Vendredi dernier 30 novembre, il a tenu une réunion avec des acteurs et promoteurs de transport interurbain. Principal objectif de cette rencontre : leur présenter les statistiques récentes en matière d'infractions enregistrées sur la Nationale numéro 3 (DoualaYaoundé). Selon le ministre, 3591 infractions ont été enregistrées et attribuées à 17 compagnies de transport interurbain.

Ce qui aurait engendré 90 millions de F d'amendes. « Ces infractions représentent autant de cas d'accidents potentiels et autant de nombre de morts sur nos routes », a décrié le ministre. Sur la liste des transgressions, Finex voyages arrive en tête avec 714 infractions. Suivie de Buca voyages pris sur 667 faits. L'agence Touristique affiche 610 cas et General Express voyages 345. Princesse, Mussango, La Kribienne, Butrans, Horizon et Transcam font également partie de la liste noire.

Face à cette situation alarmante, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a annoncé que la phase expérimentale est terminée. L'heure de la répression a sonné. Il a expliqué qu'un cahier de charges sera remis aux différents responsables de compagnies de voyages. Celui-ci leur servira de boussole pour organiser leurs activités. « Nous comptons sur le civisme des usagers de la route, pour que les axes taxés de meurtriers soient des axes de vie », a espéré Massena Ngalle Bibehe.

Toutefois, le ministre des Transports n'a pas manqué de souligner les efforts faits dans différentes agences de voyage en termes de confort et de sécurité. La suite des travaux était axée sur les questions-réponses. Occasion, pour les responsables de compagnies de poser leur principale préoccupation qui était liée à l'absence des panneaux de signalisation sur certains axes routiers. À ce sujet, le directeur des Transports routiers, Divine Mbamome, a confié que le problème sera bientôt réglé.

Cameroun

Crise dans la zone anglophone - Vers de prochaines libérations

Au Cameroun, le tribunal militaire de Yaoundé a confirmé, vendredi 14 décembre, la prochaine… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.