3 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Présidentielle - Le temps des désistements a sonné

À moins de vingt jours de la fin de la campagne électorale, les lignes sont en train de bouger sur fond de désengagement et de ralliements, parfois contre nature, au profit de tel ou tel autre candidat président de la République.

Les lignes vont davantage se resserrer dans les prochains jours, au regard des tractations de couloirs auxquelles se livrent présentement les candidats à la présidentielle. Certaines ont déjà livré leur secret, à l'instar des pourparlers à trois que Vital Kamerhe, Félix Tshisekedi et Tryphon Kin Kiey Mulumba ont engagé, le week-end dernier, au terme desquels le dernier a décidé d'apporter son appui au candidat issu de l'accord de Nairobi.

Dans la foulée, un autre candidat à la course à la présidence, Samy Badibanga, avait également pris l'option de battre campagne en faveur de Félix Tshisekedi. Ce qui porte à trois le nombre des candidats à la présidentielle s'étant désistés au profit du fils biologique du « lider laximo » et président de l'Union pour la démocratie et le progrès social, lorsqu'on y ajoute Vital Kamerhe avec qui il est en alliance dans le cadre de l'accord de Nairobi.

Dans une déclaration le 3 décembre à Kinshasa, le candidat président de la République, le sénateur Jean Mabaya, qui est l'autorité morale d'Arc-en-ciel du Congo, a annoncé son adhésion à la coalition Lamuka afin de soutenir la candidature de Martin Fayulu. « Ainsi arc-en-ciel du Congo demande à tous ses candidats députés de battre campagne en faveur de Martin Fayulu Madidi », a-t-il déclaré.

Entre-temps, le reste des candidats à la présidentielle est dans l'expectative, question de se rassurer par rapport au candidat qui leur offrirait plus de garantie dans une perspective de désistement. Écartelés entre Martin Fayulu, Félix Tshisekedi et Ramazani Shadary, ils sont appelés à faire cause commune avec ce trio de tête en se rangeant derrière l'un d'eux pour ne pas être perdants dans ce challenge électoral où le jeu d'alliances est requis. Démentant une information distillée dans les réseaux sociaux qui a circulé tout le week-end dernier sur la toile, faisant état de son désistement en faveur de Félix Tshisekedi, le candidat Théodore Ngoy a affirmé n'avoir pas rallié les rangs du Cap pour le changement. Dans un post sur sa page facebook, le pasteur a exigé à la personne qui a propagé ces « faussetés » qu'il a qualifiées de diffamatoires, de lui présenter publiquement des excuses pour avoir porté atteinte à sa crédibilité ainsi qu'à son honneur.

Sur un autre registre, la plate-forme Cap pour le changement peut se réjouir de compter dans ses rangs de nouveaux adhérents venus prêter main forte à son candidat Félix Tshisekedi. C'est notamment le cas de la coalition Unis pour la République regroupant treize partis politiques que dirige l'ancien ministre Bofassa Djema. Dans une récente déclaration, ce regroupement politique s'est désolidarisée de son leader Adolphe Muzito dont il avait soutenu la candidature à la présidentielle avant de se rétracter après sa non-recevabilité par la Commion électorale nationale indépendante.

En décidant de soutenir « totalement et sans réserve » la candidature de Félix Tshisekedi à l'élection présidentielle du 23 décembre, Bofassa Djema et les siens pensent avoir misé sur le bon cheval avec la certitude de remporter la présidentielle. Fort de tous ces soutiens, Félix Tshisekedi se présente, d'ores et déjà, comme un challenger sérieux, quitte à capitaliser ces atouts. D'autres adhésions sont attendues dans les prochains jours, à en croire des sources proches de Limete. Il est même fait état de certains poids lourds de la plate-forme Ensemble pour le changement, à l'instar de son secrétaire général, Delly Sessanga, qui seraient prêts à le rejoindre.

Congo-Kinshasa

Incendie de 2O % de matériels électoraux, la CENI prise dans le piège de l'opposition

L'incertitude s'installe à 8 jours des élections en République démocratique du Congo. Ce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.