3 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Bandalungwa - Esaïe Djoli se lance dans la bataille électorale !

En bons fidèles catholiques, le couple Djoli arrive, dès six heures du matin, à la paroisse Saint Michel de Bandalungwa pour assister à la messe de ce dimanche 2 décembre 2018 en cette période rythmée par la campagne électorale sur l'ensemble du territoire congolais.

Après cette célébration eucharistique qui a coïncidé avec le début de la période de l'Avant, Esaïe Djoli A Djoli, candidat à la députation provinciale n°33, est allé au contact des autres paroissiens, dans la salle polyvalente, en vue d'échanger sur son projet pour Bandalungwa. Puis le lundi, sa base a fait une démonstration de force au mythique espace culturel «Moto na Moto a bongisa».

Dans son mot d'homélie, le Curé a donné la signification de quatre bougies symbolisant les quatre semaines de l'Avant : le premier dimanche c'est l'éveil de la conscience ; le deuxième et le troisième dimanche c'est la morale ou l'appel à la conversion, c'est-à-dire, le mal à éviter et le bien à faire ; le quatrième dimanche oriente les chrétiens vers le mystère de Noël. Après avoir intériorisé cet enseignement et imploré l'aide divine au cours de la messe, Esaïe Djoli s'est mis à l'écoute des autres fidèles de Saint Michel.

Message aux paroissiens de Saint Michel

«Aujourd'hui, je lance ma campagne électorale sous le signe de la fraternité et de l'amour. Accompagné de mon épouse Louise, je suis venu, ici, dans ma paroisse Saint Michel où je prie depuis de longues années. J'ai imploré Dieu afin qu'Il m'accorde la force de me lancer dans cette rude bataille électorale. Par ailleurs, l'état déplorable dans lequel se trouve actuellement la commune de Bandalungwa, me chagrine énormément. Mais, je ne me limiterai pas seulement à Bandal parce que c'est la députation provinciale que nous visons dans cette Ville-Province de Kinshasa. J'ai des larmes aux yeux quand je vois un grand nombre de Kinoises et Kinois sans emploi. Deuxièmement, aux paroissiens de Saint Michel, je leur demande d'avoir l'espérance et la foi. Le véritable changement arrive. Leurs conditions sociales vont s'améliorer parce que la main de Dieu est déjà placée sur la RD Congo et Kinshasa».

Tour à tour, quelques intervenants ont exprimé leurs préoccupations majoritairement axées sur les pénibles conditions de vie : manque d'eau et d'électricité, routes délabrées, montagnes d'immondices, chômage, etc. Sous des fortes acclamations, les paroissiens de Saint Michel présents à cette rencontre ont manifesté leur soutien indéfectible au candidat Esaïe Djoli A Djoli, un des leurs.

Au lendemain de ce culte dominical, Esaïe Djoli, son équipe de campagne et les cellules de base du Parti du Peuple pour la Démocratie et le Développement (PPRD)/Bandalungwa, ont drainé une foule immense à l'espace «Moto na Moto a bongisa» située dans la maison communale. C'était à l'occasion du lancement officiel de la campagne électorale du candidat n°33. Sous la modération de l'Exécutif communal, Jean Serge Tshiben, des nombreux habitants venus des quartiers Adoula, Bisengo, Lubudi, Lumumba, Lingwala, Kasa-Vubu, Makelele et Camp Kokolo ont, dans une grande effervescence et dans une ambiance bon enfant, réitéré leur soutien indéfectible à Esaïe Djoli A Djoli pour les législatives provinciales (Bandalungwa) de même qu'à Emmanuel Ramazani Shadary, le Secrétaire Permanent du PPRD, champion du FCC et candidat n°13 pour la présidentielle 2018. Esaïe Djoli et sa base de Bandalungwa ont donc fait une véritable démonstration de force.

Congo-Kinshasa

Au moins 890 personnes auraient été tuées dans des violences dans l'ouest

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a annoncé mercredi que, selon des sources… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.