Guinée: Grève des enseignants - La circulation perturbée par des élèves sur l'autoroute Fidel Castro

4 Décembre 2018

La grève des enseignants déclenchée le 3 octobre dernier en Guinée perdure. Les élèves multiplient les revendications pour le retour des grévistes dans les salles de classe.

Des élèves en colère ont barricadé l'autoroute Fidel Castro au niveau de Bonfi dans la banlieue de Conakry ce mardi 4 décembre 2018.

Ces élèves qui lancent des projectiles et brûlent de pneus et autres ordures sur la chaussée ont perturbé la circulation pendant quelques minutes.

Les manifestants ont été dispersés par des gendarmes avec du gaz lacrymogène. Au moment où notre reporter quittait Bonfi, les forces de l'ordre avaient réussi à rétablir la circulation mais ordures et pneus à continuaient à brûler.

Cette manifestation intervient 24 heures après une autre qui a eu lieu au même endroit. Là, les élèves ont scandé des propos hostiles au pouvoir en place.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.