4 Décembre 2018

Algérie: Télécommunications - L'ASAL ambitionne de construire un nouveau satellite

Alger — L'Agence spatiale algérienne (ASAL) ambitionne de construire un nouveau satellite de télécommunications, Alcomsat-2, par des compétences algériennes, a annoncé mardi à Alger son directeur général, Azzedine Oussedik.

"L'ASAL ambitionne de réaliser Alcomsat-2 par des compétences algériennes", a indiqué M. Oussedik en marge des Journées portes ouvertes sur le programme national spatial.

"Sur le plan technique, prévoir Alcomsat-2 est une très bonne chose. Nous n'allons pas attendre la quinzième année (durée de vie d'Alcomsat-1) pour penser à la construction d'un nouveau satellite de télécommunications" (Oussedik)

Lire aussi: Succès des premiers tests des projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1

M. Oussedik a, dans ce sens, fait part de la "volonté politique" de l'Algérie de développer son programme spatial, relevant que le pays "dispose de compétences capables de mener à bien ce programme".

Pour rappel, le DG de l'ASAL avait annoncé, en début d'année, le lancement de plusieurs satellites de dernière génération dans le cadre du programme spatial national 2020-2040, qui sera effectif après l'achèvement du programme spatial 2006-2020 ayant vu le lancement avec succès de cinq satellites d'observation de la terre et d'un autre dédié aux télécommunications Alcomsat-1.

Alcomsat-1 a été lancé le 11 décembre 2017 par l'Algérie, qui consolide ainsi son expérience et sa maîtrise de la technologie spatiale, considérée comme un acquis stratégique au service de la souveraineté nationale et de l'essor socio-économique et culturel du pays.

Algérie

La France salue la tenue de la table ronde de Genève

La France a salué, vendredi, la tenue de la table ronde sur le Sahara, réitérant "son plein… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.