Guinée: Elhadj Sékhouna Soumah et Elhadj Saikou Yaya Barry seront poursuivis

4 Décembre 2018

Les récentes sorties médiatiques d'El hadj Sekhouna Soumah Kountigui de la basse Guinée et El hadj Saïkou Yaya Barry président de la coordination des Foulbhès et Haali Poular de Guinée continuent de susciter des réactions.

Interpellé par un député ce mardi 4 décembre 2018 à l'Assemblée nationale, Cheick Sako ministre de la justice, garde des sceaux a annoncé une imminente convocation de ces deux doyens.

« Ce matin en conseil interministériel, j'ai pris la parole pour demander à monsieur le premier ministre que je suis en train de vérifier les propos.

On fera convoquer le Kountigui pour l'interroger. Et parallèlement, Monsieur Yaya Barry qui est à Haali Pular et qui a aussi tenu des propos incendiaires, sera également convoqué pour interrogation. Personne n'est au dessus de la Loi, y compris les sages ", a-t-il indiqué.

Après avoir invité les cadres Soussou à une réunion communautaire, Elhadj Sekhouna Soumah a demandé à ne plus vendre de terrains en basse Guinée aux personnes venant des autres régions.

En réagissant aux multiples assassinats lors des manifestations politiques dans la commune de Ratoma depuis l'arrivée du président Alpha Condé au pouvoir en 2010, la coordination Haali Poular avait dénoncé des assassinats ciblant la communauté peule.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.