Soudan: Le chef d'état-major rencontre le commandant des forces de réserve américaines

Le chef d'états-majors interarmées, M. Kamal Abdul-Marouf Al-Mahi, a réaffirmé la volonté du Soudan de développer ses relations avec les États-Unis d'Amérique, soulignant le dialogue en cours entre les deux pays menant au levé du nom du Soudan hors la liste des États qui parrainent le terrorisme.

C'était lors d'une réunion avec le général Jamie Carta, commandant des forces américaines en Afrique de l'Est, basé à Djibouti, qui se rend actuellement dans le pays en présence de l'attaché militaire américain à Khartoum.

"Nous sommes impatients de construire un partenariat stratégique avec les Etats-Unis dans les domaines de la coopération militaire", a déclaré Abdulmarouf au sujet de sa récente visite à Washington en octobre dernier, au cours de laquelle il a rencontré plusieurs responsables du Pentagone et son homologue, le chef d'état-major américain.

Pour sa part, le général américain a salué le rôle joué par le Soudan dans la sécurité et la stabilité dans la région et a souligné le désir de son pays de développer des relations de coopération militaire entre les deux pays dans divers domaines à la lumière du dialogue qui permettra de surmonter tous les obstacles et de les surmonter dans un proche avenir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.