Mali/Sénégal: Coupe de la Confédération - Le Djoliba de Bamako au tapis

Après avoir fait illusion quelques jours plus tôt à Dakar en allant tenir en échec Génération Foot, le Djoliba de Bamako a connu les affres d'une élimination dès le tour préliminaire de la Coupe de la Confédération Total 2018-2019 en s'inclinant à la maison face aux Sénégalais.

Les Rouges ont longtemps tenté de renverser le but matinal de Papa N'Diaga Yade sur pénalty dès la 2e minute. Mais la résistance des Sénégalais de Génération Foot a réduit à néant leur débauche d'énergie.

Au moins le club malien aura-t-il eu le mérite d'y croire et de vouloir peut-être d'avantage la qualification que Génération Foot, accroché à Dakar (1-1) une semaine plus tôt.

A Bamako soutenu par son public, le Djoliba a semblé en terrain conquis. Tout avait été mis en œuvre, notamment avec la nouvelle tenue, les banderoles et autres gadgets des supporters affichés en grand nombre.

En première période, Génération Foot a fait le jeu, avec une animation offensive inédite, des initiatives et des actions collectives, sans succès au moment décisif.

Vu son manque de compétition d'envergure dans les jambes depuis deux saisons et son manque d'application souvent consternante, l'élimination du Djoliba n'a pas constitué une surprise. Le match aller, où les hommes de Kouadio Goerges avaient tant dominé leur sujet sans le confirmer au tableau d'affichage, était déjà loin.

Au stade Modibo Kéita, les Sénégalais ont surtout profité d'une incroyable largesse de la défense malienne, surprise par un réveil matinal avec un pénalty d'entrée de jeu, transformé par le remuant milieu, Papa N'Diaka Yade.

Sans Emile Koné (blessé) ni certains cadres ou recrues, le secteur offensif du Djoliba a encore été maladroit dans la finition.

Dans les arrêts de jeu, le Djoliba avec la dizaine de corners contre deux pour Génération Foot, a tout fait pour égaliser et inscrire le second but qui l'aurait qualifié.

Mais Elhadji Salim Bah a été trop court à la réception d'une passe de Falaye Kéita (90+1) puis Mohamed Traoré, entré en cours de jeu, n'a pas pu cadrer alors qu'il se trouvait à la limite de la surface de réparation (90+4).

Encore une fois, le Djoliba a été très décevant. Le finaliste de l'édition 2012 va devoir attendre que la fédération malienne se décide à lancer un nouveau championnat en souffrance depuis de trop nombreux mois.

Réactions

Kouadio Georges (entraîneur du Djoliba)

J'étais convaincu que ce match allait être difficile. Le résultat est là. C'est, entre autres difficultés la conséquence de l'absence de compétition dans le pays.

Sans préparation solide, que pouvait-on espérer. On a encaissé un but quelques secondes après le coup d'envoi, sur pénalty.

Les joueurs ont pris un coup sur le crâne. Pendant toute la phase initiale, j'ai senti qu'ils avaient été envoyés au tapis. Après la mi-temps, l'équipe a repris ses esprits, mais cela n'a pas suffi.

Demba M'Baye (entraîneur de Génération Foot)

J'ai une équipe qui était déterminée à faire un bon résultat. On a travaillé toute la semaine pour être compacts. Notre stratégie était d'empêcher l'adversaire de marquer. Elle a réussi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.