5 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Près de 150 personnes prennent part à une randonnée dans le parc du banco

La matinée du dimanche 2 décembre fut une période de relaxation pour près de 150 personnes qui ont décidé de prendre part à une promenade dans le parc du Banco, en présence du directeur général de l'Office ivoirien des parcs et réserves (Oipr), colonel Tondossama Adama.

Dénommée "Randonnée gourmande", cette balade organisée par la structure Mov'One, dirigée par Kadidja Barry Koné, a permis de découvrir les richesses de ce parc créé en 1953 par le gouverneur Rest. Et qui s'étend d'Attécoubé à Abobo en passant par Yopougon, avec une superficie de plus de 3400 ha.

En effet, les premiers habitués de cet espace ont profité pour rassurer les visiteurs sur la parcelle décapée pour le projet « Metro d'Abidjan ». Selon eux, les travaux qui entrent dans le cadre du projet de train urbain, n'empiètent nullement sur les limites dudit parc.

Et la décision a été prise conformément au décret N°2018-510 du 30 mai 2018 portant modification des limites du Parc national du banco.

Selon une autre source, la partie concernée ne traverse pas la forêt du Banco. Elle longe plutôt la voie ferrée se trouvant du côté du quartier Abobo-Sagbé. Donc le décapage n'a rien à voir avec le parc national du Banco.

Après 3 km de marche, les visiteurs ont pu découvrir la première école forestière de l'Afrique occidentale française (Aof).

Mais aujourd'hui, elle n'accueille que des élèves ivoiriens. Le concours d'entrée avait été interrompu par faute de débouchés pour les diplômés. Donc quatre ans après, l'école reçoit aujourd'hui 79 élèves.

Le parc national du Banco, c'est aussi son arboretum de 12 ha qui contient près de 800 espèces. L'ancien Zoo a été délocalisé de ce parc pour le Dokui. Mais on y trouve encore des primates, qui se cachent lorsqu'ils entendent les bruits des humains.

Selon certains habitués, on y trouvait avant des panthères, éléphants. Ces derniers cités peuvent boire 140 litres d'eau et consommer 340 tonnes d'herbes. Les femelles par exemple ont une gestation de 22 mois.

Après l'arboretum, les hôtes ont pu voir le musée du parc situé sur une colline et qui servait auparavant de résidence du gouverneur Rest. Le parc du Banco a son propre forage et sa propre station de pompage d'eau. Il absorbe 3500 tonnes de carbones quotidiennement.

Après la promenade, Kadidja Barry Koné a invité les participants à un repas au menu varié et typiquement africain, suivi de la prestation d'une compagnie de danse traditionnelle.

Cote d'Ivoire

Top 20 RFI - l'Ivoirien Nicolas Pépé sur le podium

Avec son onzième but en Championnat de France, l'Ivoirien Nicolas Pépé s'installe à la… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.