Burkina Faso: Affaire Norbert Zongo - La justice française favorable à l'extradition de François Compaoré

Photo: fasozine
François Compaoré
5 Décembre 2018

Inculpé d'incitation à assassinat dans l'affaire du journaliste Norbert Zongo tué le 13 décembre 1998, alors qu'il enquêtait sur la mort de son chauffeur, François Compaoré, frère cadet de l'ancien président Blaise Compaoré, a été interpellé le 29 octobre 2017 à Paris suite à un mandat d'arrêt international lancé par la justice burkinabè, avant d'être placé sous contrôle judiciaire.

Le Burkina réclame son extradition et décision de la chambre d'instruction de la Cour d'appel de Paris était initialement attendue le 3 octobre.

Mais le juge a décidé de renvoyer le délibéré pour ce 5 décembre, le temps d'examiner les preuves fournies par le Burkina Faso.

De son côté, Jeune Afrique fait remarquer que l'extradition du petit frère de Blaise Compaoré pourrait encore prendre du temps.

Sa défense pourrait introduire des recours judiciaires pour annuler cette décision.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.