5 Décembre 2018

Tunisie: Crise de jeu ou de résultats ?

Après cette victoire historique, les joueurs ont perdu leur humilité, croyant fort qu'ils vont battre tout le monde. Sentant le danger, l'entraîneur stadiste a multiplié les messages auprès de ses joueurs sur la nécessité d'avoir les pieds sur terre. Les victoires face à l'USM et au CA et le nul face à l'EST ont créé une sorte de pression médiatique inhabituelle au Bardo.

Pression qui a porté ses fruits avec une belle entame en Ligue 1 mais qui est en train de se retourner contre le club stadiste. Les joueurs stadistes ont perdu leurs repères et leur caractère lors des six dernières rencontres du championnat, respectivement face à la JSK (1-2), l'USBG (0-3), l'ASG (1-1), le CSS (0-0), le CAB (1-2) et l'UST (0-0). Soit avec un bilan de 3 défaites et trois nuls, 8 buts encaissés et seulement 2 buts marqués. Trop maigre! La régression est évidente. «Il faut attendre encore. Avec les blessés et les contre-performances, on n'est pas sorti de l'auberge. Quand on change beaucoup de joueurs, il faut être encore un petit peu patient. Je pense qu'on va retrouver cette efficacité bientôt. C'est au club d'évaluer la situation. Face au CAB et l'UST, mes joueurs ont bien joué et raté beaucoup d'occasions de scorer», a affirmé Mohamed M'kacher, désabusé après l'expulsion de son buteur Sfaxi à la fin du match devant l'UST. «C'est une expulsion gratuite. Sfaxi doit assumer son geste. Il a oublié qu'il évolue dans un grand club et qu'il n'a pas le droit de dépasser ses limites», a encore ajouté l'entraîneur stadiste.

Aucun but marqué !

Lors de ses trois derniers matches, respectivement face au CSS (0-0), au CAB (2-0) et à l'UST (0-0), le Stade Tunisien n'a pas marqué en dépit de ses nombreux attaquants, tels que Sfaxi, Besson, Moubarek, Khadhraoui, Junior et Homri. «J'essaie en tant que coach de régler les problèmes, on a des difficultés offensives, alors on tente des choses car changer uniquement les joueurs n'a pas marché. Je trouve que notre système est bénéfique, on a eu des solutions face au CSS, au CAB et à l'UST, seulement les buts nous ont manqué», a encore souligné M'kacher.

Les supporters sont furieux après cette série négative du Stade Tunisien. Les relations entre les supporters et l'entraîneur ne seront plus au beau fixe si le ST fait un mauvais résultat face à l'ES Métlaoui.

Il est temps de se réveiller et de renouer avec le succès.

Tunisie

Une leçon de réalisme

CSHL : Guesmi, Meskini, Berrajah, Boulaâbi, Ouni, Bouzid (Kanzari), Ziadi, Aboud, Sghaïer (Belhadj),… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.