5 Décembre 2018

Ile Maurice: SIFB - «À la lumière des allégations, le CEO a préféré démissionner», dit Seeruttun

Rajun Jugurnath a démissionné comme Chief Executive Officer (CEO) du Sugar Insurance Fund Board (SIFB) ce mercredi 5 décembre. C'est ce que le ministre de l'Agro-Industrie a confirmé lors d'une conférence de presse à son bureau.

Cette démission survient à la suite de deux Private Notice Questions du leader de l'opposition sur le SIFB. «M. Jugurnath a préféré démissionner à la suite des allégations. Il sera auditionné par le Fact-Finding Committe (FFC) qui a été mis sur pied», a fait savoir Mahen Seeruttun.

D'ailleurs, les Terms of Reference du FFC ont été élargies pour enquêter sur l'achat controversé d'un terrain à Ebène. Cette acquisition a fait l'objet d'une PNQ au Parlement hier. De ce fait, si le Conseil des ministres donne son aval, une troisième personne sera désignée pour assister Luchmyparsad Aujayeb et son assesseur Babu Rajpathi pour mener à bien les travaux de ce FFC.

Suivant le départ du CEO, plusieurs membre du board ont été remerciés. Le Chief Operations Officer reprend les rennes de l'institution en tant qu'Officer-in-Charge. D'autres démissions sont-elles à prévoir ? «Si le FFC estime qu'il faut prendre des actions, ce sera fait», a fait savoir le ministre Seeruttun.

Il s'est toutefois voulu rassurant. Selon lui, le SIFB a toujours bénéficié de la confiance des planteurs et les décisions ont toujours été respectées. «Nou pa lé ki konfians-la li entravé», a affirmé Mahen Seeruttun.

Ile Maurice

Crime à Quatre-Bornes - Le présumé meurtrier devant la justice

Kovilen François a comparu devant la justice ce mercredi 17 juillet. Une accusation provisoire de meurtre a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.