5 Décembre 2018

Algérie: Nécessité de préserver la référence religieuse nationale modérée

Oran — Les participants au colloque sur "La fidélité au Coran" ont insisté, mardi à Oran, sur la préservation de la référence religieuse nationale modérée.

Ils ont exhorté, lors de cette rencontre organisée à la mosquée pôle Abdelhamid Ibn Badis dans le cadre de la 20ème semaine nationale du Coran, les responsables du secteur dont les imams et les prêcheurs utilisant les réseaux sociaux à communiquer avec les jeunes par leur langage, dans le but de préserver la référence religieuse nationale.

Noureddine Mohammedi, directeur de l'orientation religieuse et de l'enseignement coranique au ministère des Affaires religieuses et Wakfs et directeur de la semaine nationale du Coran, a appelé les imams à s'attacher à la référence religieuse de la société algérienne à l'ère de l'ouverture sur le monde virtuel qui tente d'extirper les peuples de leurs coutumes, traditions et legs religieux et culturel, déclarant que les générations sont tenues de s'inspirer de l'expérience de leurs ancêtres à travers l'histoire.

Le même responsable a fait savoir que les imams et les mourchidine et mourchidate (guides) bénéficient "en permanence" de sessions de formation sur la santé et la famille dans le cadre des programmes sectoriels entre le ministère de tutelle et les ministères de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, et de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.

Pour sa part, Youssi Lahouari, enseignant à la faculté des sciences humaines et islamiques de l'université Oran 1, a insisté sur la nécessité de revoir les valeurs morales, soulignant que "la fidélité est un engagement vis à vis du principe basé sur la conscience, la compréhension, la liberté, la responsabilité et le sacrifice".

L'objectif escompté de ce colloque, a-t-il dit, est de "redynamiser cette valeur et les notions suprêmes au service de la société". Badreddine Ahmed Ammari, de l'université d'Oran, a soutenu que la fidélité est une affaire de "croyance avant d'être morale, qui doit se répercuter sur la relation de l'homme avec Dieu, sa religion et son comportement.

" Le conférencier a appelé les imams, universitaires et cheikhs, à investir les valeurs du Coran dans la vie pratique. Cette rencontre de deux jours, initié par le ministère des Affaires religieuses et Wakfs, traite de quatre thématiques abordant "La fidélité à la famille et à la société", "La fidélité à la nation", "La fidélité à l'esprit de la Chariâa" et "La fidélité à l'identité islamique à l'ère de la globalisation culturelle".

Les travaux du colloque se poursuivront mercredi par une série de communications. Cette manifestation religieuse enregistre la participation de 400 imams, ulémas et universitaires des wilayas du pays spécialisés en chariâa.

Algérie

Mouvement El Islah - Ghouini appelle à un consensus national suivant le "modèle algérien"

MOSTAGANEM-Le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouni a appelé, vendredi à Mostaganem,… Plus »

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.