5 Décembre 2018

Burkina Faso: Affaire François Compaore - La Cour favorable à l'extradition

Une procédure d'extradition bloquée par le recours pour faux & usages de faux à l'encontre du juge d'instruction burkinabé poursuivi en France devant une chambre criminelle pour tentative d'obstruction à jugement.‪ François Compaoré retrouve le droit de circuler, y compris en Côte d'Ivoire.

En revanche, il reste sur le coup d'une demande d'extradition, «bloquée » par une procédure en Cassation qui peut durer jusqu'en 2020. Quand la nouvelle de l'extradition est tombée, les avocats ont introduit un pourvoi en cassation. À la suite de la décision en appel de la justice française d'autoriser l'extradition de François Compaoré, conformément aux accords judiciaires qui lient le Burkina à la France.

L'État burkinabé, émetteur du mandat d'expédition devrait encore se confronter aux nouvelles pièces que compte déposer le conseil de François Compaoré.

Selon un expert judiciaire habitué à ce genre de joutes, il argue que rien n'est encore gagné ni perdu pour chacune des parties. À l'évidence, c'est la dernière bataille devant les tribunaux français avant que la diplomatie ne prenne le relais.

Burkina Faso

Vingt ans après l'assassinat de Norbert Zongo, les autorités françaises et burkinabè doivent faire de la résolution de cette affaire une priorité

Alors qu'un avis favorable vient d'être rendu par la justice française pour extrader le principal suspect… Plus »

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.