Angola: Catoca en quête de l'expérience du Kenya pour organiser un forum sur les mines

Lunda Sul — La société minière de Catoca a l'intention d'organiser des forums internationaux sur l'exploitation minière à partir de 2019, et compte à cet effet sur l'expérience de sociétés de pays tels que le Kenya.

À cet égard, la direction de la société a envoyé un groupe de dix fonctionnaires de différents domaines pour participer au "Forum minier du Kenya 2018" qui s'est tenu les 12 et 13 novembre derniers à Nairobi, capitale du Kenya.

Pendant deux jours, des professionnels angolais de la société diamantifère ont rejoint les experts miniers kenyans et d'autres invités à analyser l'état actuel de l'exploitation minière en Afrique et les nouvelles stratégies permettant d'attirer les investisseurs vers le secteur.

La participation de Catoca à l'événement visait à attirer des investisseurs potentiels pour le secteur minier angolais et à la recherche d'expériences pour organiser un tel événement, afin de présenter les valeurs de l'Angola dans ce domaine et de promouvoir l'image de la société minière de Catoca.

Il s'agissait de la troisième édition de cet événement, qui visait à attirer les investisseurs et qui a permis de faire une prévision d'affaires de l'ordre de 6,4 milliards de dollars.

Le Kenya Mining Forum est une plate-forme internationale annuelle exclusive pour les professionnels de l'industrie minière du Kenya et de la région de l'Afrique de l'Est.

La délégation de Catoca était dirigée par le chef du département des mines, João Muangala.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.