5 Décembre 2018

Sénégal: Vers une enquête nationale sur les violences basées sur le genre

Dakar — Une enquête nationale sur les violences basées sur le genre va être menée et publiée chaque année "pour une meilleure prise en charge" de cette question, a annoncé mercredi le ministre de la Femme, de la Famille et du Genre, Ndéye Salimata Diop Dieng.

"Pour une meilleure prise en charge de ces violences basées sur le genre, nous allons même vers une enquête nationale . Ce sera une enquête qui va être publiée annuellement", a déclaré le ministre lors du vote de son budget 2019, à l'Assemblée nationale.

Sur le plan stratégique, elle a expliqué que la "restructuration du comité national des violences a été lancée pour prendre en charge les viols et les mariages précoces".

"Les violences à l'école sont devenues inquiétantes et avec le ministère de l'Education, un travail a été fait" a-t-elle noté.

"Il y a une absence de la culture de dénonciation au Sénégal au nom de la +Soutoura+ et selon l'Agence Nationale de la Statistique et de la Démographique, 68 % des femmes préfèrent garder le silence en cas de violences", a-t-elle souligné.

Dans ce sillage, la député Adji Mergane Kanouté a estimé qu'il "faut un plaidoyer pour l'intégration des programmes de santé sexuelle dans les écoles pour faire prendre conscience aux filles les dangers qu'elles encourent".

Pour la député Awa Niang "les violences basées sur le genre sont récurrentes", ajoutant qu'il "faut faire une sensibilisation accrue pour la prévention de ces violences".

Sénégal

Iles Canaries - Une association promeut le tourisme médical

Las Palmas (Iles Canaries), 15 déc (APS) - Les Iles Canaries (Espagne), connues comme une destination touristique… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.