5 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Environnement - Les forêts de la Tshopo menacées par l'activité humaine

Selon l'ONG Tropenboss international, le taux de déforestation annuel varie entre 0.1 et 0.3 % dans la province.

L'ONG Tropenboss international a indiqué à radiookapi.net que les forêts de la Tshopo sont bel et bien menacées par une diversité d'activités. Citant des études sectorielles menées dans le territoire d'Isangi, cette organisation a relevé notamment l'agriculture, l'exploitation artisanale et industrielle de bois ainsi que l'exploitation minière. « Chaque année, la Tshopo perd donc des centaines d'hectare de forêts », a souligné, le 5 décembre, le coordonnateur scientifique de Tropenboss international, Justin Kyale.

Cet activiste a fait savoir que des efforts sont néanmoins en train d'être fournis par certaines organisations en vue de préserver la forêt. Il a notamment signifié que son organisation amène les exploitants artisanaux à une exploitation légale pour une utilisation rationnelle des forêts. « On a encadré les exploitants artisanaux de bois pour qu'ils comprennent que l'activité qu'ils sont en train d'exercer a des impacts négatifs sur les forêts », a-t-il expliqué.

A l'en croire, ces exploitants respectent les normes d'exploitation à faible impact. Citant des sources proches du ministère provincial de l'Environnement, la radio onusienne a noté que le gouvernement a pris des dispositions pour percevoir une taxe pour le reboisement en vue de préserver l'environnement.

Congo-Kinshasa

Campagne électorale violemment réprimée

Les forces de sécurité gouvernementales à travers la République démocratique du Congo… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.