5 Décembre 2018

Congo-Brazzaville: Gendarmerie nationale - Le lieutenant-colonel Tiburce Otsomba, nouveau commandant du groupement de sécurité routière

Nommé par décret n°2018-377 du 4 octobre 2018, le nouveau promu a pris son commandement, le 5 décembre, à Brazzaville après son intronisation par le commandant de la gendarmerie nationale, le général Paul Victor Moigny.

La cérémonie s'est déroulée à l'esplanade du stade Alphonse-Massamba-Débat, en présence des autorités politico-militaires. Elle a été marquée, entre autres, par la lecture de l'acte administratif portant nomination et le rituel d'intronisation et de prise de commandement du lieutenant-colonel Tiburce Otsomba. Le nouveau commandant du groupement de sécurité routière connaît, en effet, l'ampleur de la tâche qui l'attend. Il s'agit, a-t-il énuméré, de veiller à ce que la sécurité routière soit tranquillisée et de suivre les prescriptions établies par le commandement. « Pour le reste, il s'agira de suivre le chemin déjà balisé par la hiérarchie. Je félicite le commandement qui m'a promu chef d'une unité technique de la gendarmerie nationale. Je demande aux hommes dont j'ai la charge d'être aux pas et de suivre les normes que je vais leur édicter. Celui qui ne le respectera pas sera écarté », a promis le lieutenant-colonel Tiburce Otsomba.

Mis en place depuis 2014, le groupement de sécurité routière est un organe technique de la gendarmerie nationale. Il a pour missions d'élaborer et de gérer la doctrine d'emploi des unités de sécurité routière ; concevoir et conduire la politique de gestion des ressources humaines ; édicter les directives aux unités par l'entremise de la direction de l'organisation et de l'emploi ; mener des études de prospection dans le cadre du renforcement du maillage territorial. C'est justement pour combattre l'insécurité routière, devenue plus que grandissante, que cette composante de la force publique a créé cette structure. Car les conséquences dues aux accidents récurrents de voies publiques à travers tout le pays constituent actuellement un problème majeur pour les pouvoirs publics.

À la différence de l'unité de sécurité routière de la police qui régule la circulation dans les villes, cet organe se déploie dans les périphéries où des hommes à motos sont souvent aperçus à l'entrée ou à la sortie des chefs-lieux de département ou de district.

Congo-Brazzaville

L' ambassadeur des Etats-Unis au Congo lance " English in a box"

Le diplomate Todd P. Haskell a dévoilé « English in a box », un programme d'enseignement de la… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.