5 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Forum des parlements de la CIRGL - La sécurité et le statut des anciens chefs d'Etat au cœur des débats

Les deux sujets y compris celui de la bonne gouvernance et bien d'autres sont à l'ordre du jour de la neuvième session ordinaire de l'Assemblée des parlements de la sous-région, ouverte le 5 décembre à Brazzaville.

Les assises de la neuvième session ordinaire du Forum des parlements des pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (FP-Cirgl) se tiennent sur le thème " Dix ans du FP-Cirgl: réalisations, défis et perspectives". Elles réunissent les présidents des Sénats et des Assemblées nationales, les sénateurs et les députés venus de l'Angola, du Burundi, de la République centrafricaine, de la République démocratique du Congo (RDC), du Kenya, de l'Ouganda, du Rwanda, du Soudan, de la Tanzanie, de la Zambie et du Congo, pays hôte.

Les parlementaires de la Cirgl mettront à profit les deux jours de travaux pour proposer des solutions et apporter des palliatifs à un certain nombre de problèmes inhérents à la quiétude et la bonne marche au sein de cet espace communautaire. Ainsi, ils orienteront leurs débats, en priorité, vers la problématique sécuritaire et humanitaire au sein de cette zone sous- régionale, en vue de garantir aux Etats membres une quiétude générale.

De manière particulière, l'Assemblée plénière appréciera la situation sécuritaire dans l'est de la RDC, au Burundi, en RCA et au Soudan du sud, où il est signalé la résurgence des violences entre belligérants.

Les participants réfléchiront également à la possibilité d'attribuer à tous les anciens chefs d'Etat de la zone communautaire un statut particulier, ayant constaté que ces personnalités souvent délaissées sont, dans la plupart des cas, à l'origine des conflits armés. L'option prise par les parlements de la Cirgl vise à prévenir d'éventuels troubles au sein des Etats membres. « En structurant leur action autour des problématiques essentielles de paix et de sécurité, de bonne gouvernance, du développement économique, de l'humanitaire et du social, du genre et enfants et des personnes vulnérables, nos parlements jouent un rôle crucial dans la résolution des conflits dans nos Etats. Votre session va aussi examiner la question du statut des anciens chefs d'Etat », a indiqué le président du Sénat congolais, Pierre Ngolo, qui a ouvert les travaux au nom du président de la République.

Au cours de cette session ordinaire, marquant aussi le 10e anniversaire du FP-Cirgl, les parlementaires débattront aussi du budget 2019-2020 de leur organisation. L'objectif est de donner à cette institution les moyens financiers nécessaires lui permettant de bien mener ses actions et de développer des ambitions. Les participants vont également adopter le rapport d'activités et financier annuel du FP-Cirgl au titre de l'année 2018 ainsi que l'audit au titre de l'année 2017. La neuvième session ordinaire de la FP-Cirgl se clôture ce jeudi après-midi.

Congo-Kinshasa

Prix Nobel de la paix 2018 - Denis Mukwege plaide pour les victimes des violences sexuelles

« Comment construire la paix sur des fosses communes, sans justice ni réparation », a… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.