5 Décembre 2018

Cameroun: Sécurité aérienne - Yaoundé-Nsimalen bientôt certifié

L'annonce a été faite lundi à Yaoundé par le ministre des Transports à l'ouverture de l'atelier de renforcement des capacités des personnels en charge de l'aviation civile.

Le Cameroun a engagé depuis quelques années, la politique de développement de l'aviation civile. Une politique qui implique la certification en urgence de nos aérodromes d'une part et la normalisation des procédures de conduite des enquêtes d'aviation civile conformément aux recommandations de l'Organisation internationale de l'aviation civile, d'autre part.

L'atelier ouvert lundi à Yaoundé par le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, s'inscrit dans ladite logique. Les travaux qui regroupent les personnels des transports en charge de l'aviation civile ont pour objectifs de doter les intervenants de capacité dans la conduite des enquêtes techniques, des connaissances relatives aux normes et pratiques dans l'investigation sur les accidents d'aéronefs. Les participants seront également édifiés sur la mise en place d'un système national indépendant d'investigation sur les accidents d'aéronefs, entre autres.

Au cours des travaux de deux jours, les participants vont être formés sur la certification des aérodromes et la conduite des enquêtes techniques d'accidents et d'incidents graves d'aéronefs. « L'Organisation internationale de l'aviation civile a fait des prescriptions à tous les Etats membres, leur demandant de certifier les aérodromes et de mettre sur pied un mécanisme fiable pour la conduite des enquêtes d'aviation civile. Il est urgent pour nous de suivre le pas.

L'accent sera mis sur la certification des aérodromes », a expliqué le chef de la division de l'aviation civile au MINT, Myspa Martiale Samnick. S'agissant précisément de la certification des aéroports internationaux, le ministre Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a mis sur pied un comité chargé d'accompagner la société des Aéroports du Cameroun en vue de la mise aux normes de l'Aéroport international de Yaoundé Nsimalen. « Cette certification est attendue pour le mois de décembre courant, et l'implication de tous est nécessaire pour y parvenir », a annoncé le MINT.

En ce qui concerne les enquêtes sur les accidents et incidents graves d'aéronefs, cet atelier va certainement permettre de revoir à la hausse le faible taux de conformité de notre pays en la matière. Un taux qui, selon le MINT, était de 08% en 2011.

Cameroun

Yaoundé - Jean Baptiste Bokam agressé à son domicile par 06 hommes armés

L'ancien secrétaire d'Etat à la Gendarmerie (Sed) avons-nous appris de source introduite, a vu son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.