5 Décembre 2018

Cameroun: Audience - Le ministre équato-guinéen du Travail chez le PM

Philemon Yang a reçu hier Celestino Bonifacio Bacale Obiang en séjour à Yaoundé depuis dimanche.

L'expérience camerounaise dans le domaine de la promotion du travail décent est une source d'inspiration pour la Guinée équatoriale. Le ministre du Travail, de la Promotion de l'emploi et de la Sécurité sociale de ce pays voisin et ami, Celestino Bonifacio Bacale Obiang, l'a réitéré hier.

C'était au sortir de l'audience que lui a accordée le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang. En visite de travail au Cameroun, le ministre équato-guinéen s'est d'abord réjoui de la disponibilité du PM qui a bien voulu le recevoir, pour une visite de courtoisie et de présentation de son agenda de travail au Cameroun. Concrètement, cet agenda indique en première ligne le projet de mise en œuvre en Guinée équatoriale du Programme pays pour le travail décent (PPTD).

Les textes y relatifs seront signés en février 2019 entre ce pays et le Bureau international du Travail, pour une période de trois ans. L'expérience du Cameroun où le PPTD est implé menté depuis 2014, avec un taux de réalisation de 65% , est donc un cas de réussite pour les voisins équato-guinéens.

En clair, il est question de s'inspirer des outils mis sur pied au Cameroun en matière de conception des politiques publiques liées au dialogue social, à la sécurité sociale et à la mise en œuvre du PPTD. « Nous sommes déterminés à ne pas commettre des erreurs dans ce chantier. C'est pour cette raison que les bonnes pratiques en la matière reconnues au Cameroun », a reconnu Celestino Bonifacio Bacale Obiang.

Cameroun

Crise dans la zone anglophone - Vers de prochaines libérations

Au Cameroun, le tribunal militaire de Yaoundé a confirmé, vendredi 14 décembre, la prochaine… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.