6 Décembre 2018

Madagascar: Transparence des financements de campagne - « Transparency International » interpelle les deux candidats finalistes

Photo: Sascha Grabow
Antananarivo, Madagascar

Au 1er tour, seuls 6 candidats ont accepté de jouer la transparence sur les origines et la gestion des financements de leur campagne électorale.

Marc Ravalomanana, et Andry Rajoelina qui a engagé des financements faramineux durant sa campagne du 1er tour, ne faisaient pas partie de ces bons élèves de la transparence financière. Pour le 2e tour qui aura lieu le 19 décembre, « Transparency International Initiative Madagascar » interpelle les deux candidats finalistes à se conformer à ces obligations qui permettraient aux citoyens malgaches de mieux analyser avant de choisir entre les deux. A rappeler que Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina n'ont pas signé la Charte de bonne conduite des candidats proposée par le « Conseil du Fampihavanana Malagasy » ou CFM.

« Si l'autre candidat accepte de se conformer à cette obligation de transparence, le candidat Marc Ravalomanana est également prêt à s'y plier. », a souligné hier Serge Zafimahova, coordonnateur général de campagne du candidat Marc Ravalomanana.

En savoir plus

CENI et deuxième tour - Des logiciels soumis aux représentants des candidats

Des délégués des deux candidats, des experts internationaux et de la société civile… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.