Cameroun: Bafoussam - Les chantiers de la CAN se poursuivent

Lors de la réunion d'évaluation des travaux mardi dernier, le gouverneur Augustine Awa Fonka a invité les entreprises au respect des délais.

C'est par une visite des chantiers prévus pour l'organisation de la CAN que le gouverneur de la région de l'Ouest, Augustine Awa Fonka, a programmé l'essentiel de la tournée socioéconomique et culturelle de deux jours menée hier 5 décembre à Bafoussam, dans le département de la Mifi. La réunion d'évaluation de ces chantiers qui s'est déroulée le 4 décembre 2018 dans la salle des conférences de ses services, a été l'occasion de préparer cette tournée. Avant d'accueillir le gouverneur sur le terrain, les différentes entreprises ont tenu le langage de la vérité, sans langue de bois. Concernant les infrastructures sportives, le rythme des travaux de ces chantiers qui seront livrés au plus tard fin janvier 2019, est appréciable selon l'entreprise CMEC, en charge de la réalisation des cinq stades d'entraînements.

Les techniciens du Labogénie et de la délégation des Travaux publics qui ont souhaité être associés, proposent leur soutien pour une avancée rapide des travaux. Des rapports dressés par les entreprises en charge des ouvrages routiers, il en ressort que les retards constatés, occasionnés par les pluies, seront rapidement rattrapés. Selon Bertrand Ename Ntyam, directeur des travaux de la société Razel, son entreprise comme les autres, ont profité de la saison des pluies pour façonner les préfabriqués qui, rapidement installés, vont booster le taux d'avancement des chantiers. Satisfaction du côté des hôtels, finalisés en majorité. Ceux qui traînent le pas promettent de tout boucler avant janvier 2019.

A côté de l'hôpital régional de Bafoussam qui a fière allure, l'hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Bafoussam est bouclé en ce qui concerne les bâtiments. Reste les travaux de finition et l'équipement. Toutefois, rassurent les experts en la matière, en boostant les travaux avec un afflux en ressources humaines, le gap du léger retard sera vite rattrapé. Le payement des décomptes ainsi que les autres difficultés ont été arbitrés par le gouverneur, afin que « nul ne soit la cause d'un retard final des travaux ». Le gouverneur a tenu à encourager et mobiliser les entreprises pour qu'elles maintiennent un rythme accéléré dans la réalisation des travaux.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.