6 Décembre 2018

Afrique: Interclubs - Ça passe pour AS Otôho, ça casse pour les Diables noirs

Le verre des clubs congolais est à moitié plein au terme des préliminaires des compétitions interclubs. L'AS Otôho jouera pour la première fois les seizièmes de finale de la Ligue des champions Total alors que les Diables noirs quittent, eux, la Coupe de la confédération Total, le moral dans les chaussettes.

L'AS Otôho a validé sa qualification en s'imposant devant le Primeiro de Agosto, demi-finaliste de la dernière Ligue des champions au stade Marien Ngouabi (2-0). Les Congolais ont fait la différence dans les bouts de match.

Dans le temps additionnel de la première période Alou Bagayoko transformait le pénalty provoqué par Cabwey Kivutuka. A la reprise, les mêmes causes ont produit les mêmes effets.

Guy Mbenza est sorti du banc de touche pour envoyer les siens en seizièmes de finale. Bien placé au second poteau, il reprenait dans le temps additionnel de la deuxième période, le centre de Bissiki Magnokélé. Le score de 2-0 était idéal pour une équipe qui avait été battue à l'aller à Luanda 2-4.

Les choses se sont en revanche mal terminées pour les Diables noirs. Les Jaune et noir n'ont pas pu profiter de leur supériorité numérique (à 11 contre 9 après les expulsions d'Ahmed Gasmi, le capitaine de Hussein Dey et de Malik Rayak.

Alors qu'ils menaient au score quand Kader Bidimbou avait repris le centre de Rozan Varel à la 67e minute, les Diables noirs ont encaissé un but assassin à la dernière minute du temps additionnel.

Un but en deux touches. Après la relance du gardien, le défenseur d'Hussein Dey a servi en profondeur Hamza Mehdi Ouartani, lequel a crucifié Saint Jude Ndendé, le portier des Diables noirs.

C'est donc un éternel recommencement pour les Diables noirs dont la meilleure performance reste les barrages en 2013.

Depuis, les Jaune et noir n'arrivent plus à dépasser les préliminaires. Les Diables noirs ont été éliminés en 2014 par Flambeau de l'Est du Burundi en préliminaires de la Ligue des champions et Rail club Kadiogo du Burkina Faso en 2016 toujours à cette étape de la compétition. Des contre-performances qui font déjà réfléchir les supporteurs.

Réactions

Lacete Mohamed, (entraîneur du Nasr Athlétic Hussein Dey)

Les Diables noirs sont une bonne équipe mais ses joueurs manquent de maturité. Les joueurs ont fait preuve d'un peu de naïveté.

Ils ont beaucoup joué derrière ce qui nous a laissé le temps de nous organiser. Les Congolais ont joué sur les côtés or c'est la force de notre équipe.

Clément Massamba (entraîneur des Diables noirs)

Nous n'avons pas été très dynamiques au cours de la première phase de la rencontre en première partie. Les ballons n'ont pas percé l'axe. Il n'y a pas eu de percussion.

Après la pause on a opéré plus intelligemment mais on prend un but bête. Je pense que l'équipe a bien joué mais c'est raté pour la qualification. On a fait ce qu'on a pu avec une préparation trop réduite.

Afrique

#HudumaHalisi - Lancement d'une campagne pour une des services publics honnêtes au Kenya

Mercredi 5 décembre 2018 - Le Président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a lancé la campagne Huduma Halisi… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.