6 Décembre 2018

Tunisie/Maroc: La Supercoupe d'Afrique Espérance-Raja fait déjà polémique

Alors que des rumeurs font état d'une possible délocalisation de la Supercoupe d'Afrique au Qatar, les dirigeants de l'Espérance de Tunis refusent tout changement.

La Supercoupe d'Afrique opposera l'Espérance Sportive de Tunis, vainqueur de la ligue des champions, au Raja de Casablanca, qui a remporté la Coupe de la CAF. Concernant cette édition de la Supercoupe de la CAF, deux zones d'ombre entourent la rencontre. La rencontre devrait avoir lieu le samedi 29 décembre au stade Olympique de Rades mais selon des sources concordantes, la Confédération Africaine pourrait la décaler au 4 janvier et la délocaliser au Qatar.

Effet, le bureau exécutif de la CAF étudie la possibilité de délocaliser la rencontre et ne pas la disputer en Tunisie. Plusieurs sources évoquent la ville de Doha au Qatar pour accueillir ce match. Chose que les Tunisiens refusent catégoriquement.

« Nous n'avons reçu aucune lettre de la CAF annonçant le changement de date ou de lieu du match. Pour nous, cette affiche aura lieu le 29 décembre au stade Olympique de Radès », déclare l'avocat de l'Espérance Sportive de Tunis dans des propos relayés par sport.le360.ma.

La Supercoupe avait pour habitude, jusqu'ici, de se jouer sur le terrain de l'équipe vainqueur de la Ligue des champions d'Afrique. Plusieurs sources affirment que c'est le Qatar qui aurait proposé à la CAF d'abriter ce choc maghrébin. Pour l'instant rien n'est fait et les dirigeants du football africain n'ont fait aucune communication sur le sujet.

Tunisie

Coupe de la CAF - Belle opération de l'Etoile du Sahel et du NAHD, USM Bel Abbes accroché

Débuté hier, les 16ème de finale aller de la Coupe de la CAF se poursuivent ce samedi. L'Etoile… Plus »

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.