Togo: Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

6 Décembre 2018

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Le Togo complète ainsi son arsenal juridique et institutionnel. Le texte prévoit, notamment la création d'une Agence nationale de la cybersécurité et d'un Fonds de souveraineté numérique.

'Souvent considérées comme les cavaliers apocalyptiques de l'ère numérique par les analystes, les cyber-menaces sont en nette progression et se dressent comme des défis à l'humanité et à ses mécanismes de gouvernance', a rappelé Cina Lawson, la ministre de l'Economie numérique très en pointe dans ce dossier.

Reste un problème, les cybercriminels ont toujours une longueur d'avance et sont souvent basés dans des contrées lointaines et peu regardantes sur cette délinquance 2.0.

Les autorités togolaises auront fort à faire pour les neutraliser.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.