7 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: FESTIBO 2018 - Formation des jeunes et lutte contre l'immigration clandestine

Placé sous le thème « Jeunesse et migration clandestine », la région du Bounkani vit depuis, ce jeudi 6 décembre 2018, au rythme de sa diversité culturelle, lobi, koulango et malinké.

Pour l'édition 2018, Festival des danses traditionnelles du Bounkani (Festibo) le Conseil régional, initiateur de l'événement, a mis un accent sur des ateliers de formations portant sur « Jeunesse en entrepreneuriat » et « Initiation aux techniques de montage de projet ».

Avant de procéder à l'ouverture officielle de la sixième édition du Festival des danses traditionnelles du Bounkani (Festibo), le président du Conseil régional, Philippe Hien, était aux côtés du représentant du Préfet de région du Bounkani, préfet du département de Bouna, le sous-préfet de Ondefidouo, M. Fofana, pour le lancement des ateliers de formation.

La prise en compte des jeunes est substantielle au développement de la Côte d'Ivoire, a fait remarquer M. Hien.

Pour lui, il est nécessaire de renforcer leurs capacités. Cependant, le président du Conseil régional du Bounkani a plaidé pour que la formation des jeunes, à l'occasion de ces deux ateliers, tienne compte de la spécificité de sa région. Une région qu'il a présentée comme moins scolarisée et fortement tournée vers l'agriculture.

« Si nous réussissons à donner des outils de gestion à notre jeunesse en renforçant leurs capacités, c'est le développement assuré de notre région puisqu'elle constitue 87% de la population du Bounkani», a fait savoir M Hien. Qui a soutenu que cela permettra à ces jeunes d'améliorer leur productivité.

Saluant cette initiative du président du Conseil régional, le représentant du préfet de Région a invité les jeunes du Bounkani à s'approprier le contenu des formations dispensées pendant ce festival.

Il faut signaler que durant ces trois jours d'activité, les 6, 7 et 8 décembre, la région du Bounkani va exposer à la face du monde son riche patrimoine culturel et touristique.

La veille, le 5 décembre, la ville de Bouna a abrité une nuit du maracana qui a tenu les populations en éveil. La compétition a été remportée par les « maracaniers » venus de Nassian, contre l'équipe de Santos de Bouna.

Organisé avec le soutien institutionnel de l'Unesco, le Festibo prendra fin le 8 décembre 2018.

Cote d'Ivoire

Entrepreneuriat - Des start-up en attraction à la BAD

Elles évoluent dans les secteurs de l'agriculture, de l'alimentation, des jeux vidéo et de la location de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.