7 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Les journalistes d'Uvira mieux outillés pour couvrir la campagne électorale

communiqué de presse

Ils sont 15 journalistes, dont 5 femmes, membres du pool des journalistes spécialisés sur les questions de droits de l'homme, à prendre part à cette journée de sensibilisation et de renforcement des capacités sur le travail des médias en période électorale.

Cette journée a été organisée ce jeudi 06 décembre 2018 par le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l'Homme (BCNUDH) en coordination avec la section de la communication stratégique et de l'information publique de la MONUSCO Uvira.

L'activité de sensibilisation et de renforcement vise à mieux outiller les professionnels de médias dans leur travail quotidien.

Les participants ont ainsi suivi deux présentations du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l'Homme (BCNUDH) : la première sur « le rôle des journalistes dans le processus électoral » par la section de la Communication stratégique et de l'information publique et la seconde sur « les principes clés du monitoring des droits de l'homme dans le contexte et le processus électoral ».

Le premier exposant, M. TCHAGBELE Bilamekaso, chef de la section de la Communication stratégique et de l'information publique à Uvira a souligné les principes de base du journalisme et mis l'accent sur l'éthique et la déontologie en la matière.

M. TCHAGBELE Bilamekaso a particulièrement insisté sur la responsabilité du journaliste surtout sur des questions qui font appel à l'autocensure.

Pour sa part, le BCNUDH a rappelé et insisté sur l'exercice et la jouissance des droits politiques et des libertés publiques par la population et les partis politiques et associations sans aucune discrimination, et ce dans le strict respect de la loi.

Faut-il rappeler que les territoires d'Uvira et de Fizi sont situés dans un secteur opérationnel militaire, ce qui impacte inéluctablement sur l'exercice des libertés publiques ainsi que sur les activités de monitoring du processus électoral par les médias.

Tour à tour, Messieurs Bertin ORY et Germain MUSOMBO du bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme Uvira ont présenté les différents instruments juridiques qui encadrent la profession de journaliste en insistant sur les délits de presse.

Le chef du BCNUDH Uvira, M Bertin ORY a demandé aux journalistes de partager systématiquement toutes les informations relatives à la campagne électorale avec le BCNUDH aux fins de lui permettre de renforcer son plaidoyer auprès des autorités par des recommandations appropriées.

En respectant l'éthique et la déontologie de votre profession, vous ferez votre travail d'information et de sensibilisation de la population sur la campagne électorale et le processus dans son ensemble dans le contexte particulier d'Uvira et Fizi, a dit M. ORY .

Les présentations ont suscité des discussions et des échanges entre les participants, notamment sur la question de l'accès de tous les candidats et partis politiques aux médias publics, sur la protection des droits des journalistes dans le cadre du monitoring du processus électoral ainsi que sur la participation et la représentation des femmes dans ce même processus.

Congo-Kinshasa

"Kagame n'a qu'à rester chez lui" (habitant de Kinshasa)

Les Congolais réagissent à l'annulation de la visite de l'UA qui devait être conduite en RDC par… Plus »

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.