Maroc: Bouillon de culture - Plus de 500 professionnels de médias pour couvrir le FIFM

Un total de 571 professionnels de différents supports médiatiques marocains et internationaux assurent, dans 15 langues, la couverture de la 17ème édition du Festival international du film de Marrakech, apprend-on auprès des organisateurs.

Ces professionnels de médias écrits, audiovisuels et web représentent 215 organes médiatiques issus de 22 pays en plus des représentants de médias panarabes et d'agences de presses régionales et internationales, précise la même source. Ils proviennent de France, d'Espagne, du Royaume-Uni, d'Italie, d'Allemagne, de Finlande, de Norvège, de Grèce, de Serbie, des Pays-Bas, de Belgique, d'Algérie, du Liban, des Emirats arabes unis, de Tunisie, d'Egypte mais également du Japon, de Chine, de Turquie, du Brésil, des USA et d'Australie. Sur le nombre total de ces professionnels, 476 journalistes, photographes et techniciens représentent 146 médias nationaux et régionaux de référence.

Dans le détail, 16 chaînes de radio et de télévision accompagnent cette 17ème édition, selon la même source qui relève que 51 supports écrits dans les deux langues (arabe et français) assurent une couverture quotidienne du Festival, en plus de 79 portails d'information et sites web locaux et nationaux, spécialisés et généralistes. Egalement présents au Festival, les correspondants locaux de médias internationaux de référence qui sont au nombre de 18 et représentent plusieurs organes médiatiques (télévision, presse écrite, agence de presse, etc.) diffusant en arabe, en français, en anglais, en espagnol, en chinois et en turc. Ils couvrent l'ensemble des activités du Festival, dont les projections, les débats, les soirées de gala, les hommages et autres manifestations de cette grand-messe cinématographique, notent les organisateurs, soulignant que ces couvertures contribuent également au rayonnement du Maroc sur les cinq continents.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.