Cote d'Ivoire: Abidjan Perle de Lumières 2018 - "Réconciliation in Colors", top départ le 20 décembre

7 Décembre 2018

Les illuminations festives de fin d'année seront, encore une fois, au rendez-vous des Abidjanais pour passer de 2018 à 2019, en toute féérie.

Une tradition qui irise le quotidien des populations, cela se respecte et se perpétue. Et la tradition sera de nouveau respectée avec le festival Abidjan perle de lumières (Apl) qui aura bel et bien lieu, et l'événement sera à sa 8e édition. Bonne nouvelle donc pour les Abidjanais et l'ensemble des Ivoiriens. Leur cité va encore briller de mille feux en cette fin d'année, comme c'est le cas depuis 2011.

Ainsi, Apl 2018 sera, officiellement lancé, le 20 décembre, à la place Jean-Paul 2 située entre la cathédrale Saint-Paul et le Palais de justice d'Abidjan dans la commune du Plateau. Et cet acte 8 des illuminations festives de La Perle des lagunes et de... Lumières, est placé sous la thématique de « Réconciliation in Colors ». Une manière plus qu'enchantée de lier le passage de 2018 à 2019 à la symbolique du chiffre 8. Le chiffre 8, en effet, étant à la fois symbole d'infini, de lumière, de lien fraternel mais a indubitablement une dimension divine. Et donc de réconciliation des esprits et des cœurs.

Si Apl 2018 se tient finalement en dépit de nombreux impondérables, faut-il le mentionner avec emphase, c'est grâce au ministre-gouverneur du District d'Abidjan, Robert Beugré Mambé, qui n'a ménagé aucun effort et surtout a déployé les moyens nécessaires pour ne pas gâcher la fin d'année des Ivoiriens. Car, autant le dire tout net, la non tenue de ce festival aurait été très mal perçue par les populations ivoiriennes en général et abidjanaises en particulier. Car ce serait, à maints égards, un moment fort de réconciliation agissante, de manifestation du vivre-ensemble, qui aurait été ôté de leur agenda.

Sérénité, énergie, confiance, paix...

Pour en revenir au florilège de couleurs qui égayera les populations, l'on pourrait, à titre illustratif, rappeler que le bleu est synonyme de la sérénité, du calme et de la sécurité. Mettre du bleu, c'est vouloir instaurer une ambiance de décontraction, de relaxation et faire passer un message de tranquillité. Le rouge symbolise la force, l'énergie et le mouvement. Il est de préférence adapté dans les endroits où il y a beaucoup d'activités où on cherche à stimuler l'attractivité et la circulation. Le jaune, quant à lui, évoque l'optimisme, la confiance et la créativité. Il permet d'améliorer la capacité de la mémorisation et favorise la prise de décisions. Le blanc: il évoque la clarté et la pureté, et donne une impression de grande simplicité. C'est aussi la couleur de la paix et de la réconciliation. Il est souvent utilisé pour mettre en évidence la propreté d'un élément.

Pour les populations donc, et elles ne s'en cachent pas d'ailleurs, c'est un rendez-vous désormais ancré dans leur esprit, donc à ne manquer absolument sous aucun prétexte. C'est pourquoi, le District d'Abidjan est à pied d'œuvre pour que la fête de la lumière ait lieu. Faut-il le souligner, le démarrage des travaux a été quelque peu retardé par les engorgements dans les ports portugais dus aux grèves des dockers au Portugal. Mais, aujourd'hui, les préparatifs avancent bien.

Sur recommandation de son partenaire technique, la société Apoteoz, créateur d'événements spéciaux, dont l'expertise dans ce domaine est avérée, le District d'Abidjan a permis l'importation de matériels par voie aérienne; lesquels serviront à installer en urgence et prioritairement les décors de la place Jean-Paul 2 (lieu de la cérémonie de mise en lumières du sapin géant, symbole de cette fête des lumières et de la fraternité des Ivoiriens) ; l'esplanade mitoyenne du pont Hkb de la Riviera ; le boulevard de l'aéroport ; la cathédrale Saint-Paul du Plateau, etc. puis suivront progressivement les autres sites. Sans compter avec l'immanquable apothéose des feux d'artifice géants du 31 décembre, avec pour épicentre, le Palais de la culture de Treichville pour le grand festival-réveillon de « L'Incroyable 30 Un ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.