8 Décembre 2018

Maroc: Le Parlement andin exprime sa volonté de renforcer ses relations avec le Maroc

Habib El Malki s'entretient avec Hugo Quiroz Vallejo

Le président du Parlement andin, Hugo Quiroz Vallejo, a souligné, mercredi à Rabat, sa forte volonté de renforcer et diversifier les relations avec le Maroc et d'échanger les expériences réussies entre le Royaume et les pays andins.

Lors de ses entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, il s'est félicité de la participation du Parlement marocain, en tant qu'observateur, aux travaux du Parlement andin, indique un communiqué de la Chambre des représentants.

Le président du Parlement andin, qui a passé en revue l'expérience démocratique des pays andins notamment en ce qui concerne la situation de la femme, a adressé, à cette occasion, une invitation à Habib El Malki pour effectuer une visite de travail à la région afin d'examiner les moyens de renforcer davantage les liens entre le Maroc et les pays de ce groupement.

De son côté, Habib El Malki s'est félicité de la qualité des relations distinguées unissant les deux institutions législatives, rappelant à cet égard que les deux parties ont signé cette année un mémorandum d'entente visant à établir des canaux de communication et d'interaction parlementaire entre le Maroc et les pays andins.

Il a aussi fait observer que "l'Amérique latine devrait jouer un rôle crucial au niveau des relations internationales, en particulier sur le plan économique", relevant que le Maroc et les pays andins partagent plusieurs points communs à caractère historique, culturel et humain.

Habib El Malki a, dans ce sens, salué le soutien du Parlement des pays andins à la question de l'intégrité territoriale du Royaume, soulignant que cette position est "réaliste, responsable et répond à une réalité historique et géographique, et confirme la qualité des relations d'amitié entre les deux parties".

Le président de la Chambre des représentants a également présenté, à cette occasion, un aperçu sur les réformes engagées par le Maroc depuis l'adoption de la Constitution de 2011, faisant observer que la situation de la femme marocaine est en amélioration continue, qu'il s'agisse de son accès à des postes de responsabilité ou du développement du cadre législatif qui consacre sa place dans la société marocaine.

Il a en outre rappelé l'adoption de plusieurs lois visant à améliorer la situation de la femme, ainsi que l'engagement de l'institution législative dans les différentes initiatives de lutte contre les violences à l'égard des femmes.

Habib El Malki a, par ailleurs, noté que l'organisation de la réunion parlementaire sur la migration, les 6 et 7 décembre, par le Parlement marocain en collaboration avec l'Union interparlementaire, consacre le rôle important que joue le Royaume concernant la question de la migration, conformément à une approche solidaire et humaine. La rencontre s'inscrit aussi dans le cadre de la vision stratégique du Maroc visant le renforcement de la coopération Sud-Sud, a-t-il ajouté.

Composé de 25 membres élus avec une moyenne de cinq parlementaires de chaque pays (Bolivie, Colombie, Equateur, Pérou et Chili), le Parlement andin a pour objectif de coordonner les législations et d'accélérer l'intégration entre les pays du groupement.

Maroc

Le trafic passager affiche une année record avec plus de 22,5 millions en 2018

Le trafic aérien a affiché une année record en 2018 avec plus de 22 millions de passagers ayant… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.