Cote d'Ivoire: Festibo 2018/Patrimoine culturel - Le Bounkani célèbre le brassage ethnique et la cohésion sociale

7 Décembre 2018

Le concours de danses traditionnelles opposant les 15 groupes pour la succession du groupe Yakayaka de Camarasso, vainqueur de l'édition 2017, a démarré ce vendredi 7 décembre 2018.

Festibo2018 /Patrimoine culturel: Le Bounkani célèbre le brassage ethnique et la cohésion sociale

Le Festival des danses traditionnelles du Bounkani (Festibo) constitue un creuset de brassage ethnique et de cohésion sociale, a indiqué Germain Dah, commissaire général dudit festival. C'était à l'ouverture le 6 décembre 2018, à Bouna, de cette rencontre culturelle, artistique et touristique des peuples koulango, lobi et malinké.

Pour cette édition, une délégation conduite par Nanan Amankwa Idissah, roi de Chache au Ghana, a donné, de par sa présence, un cachet spécial à cette rencontre annuelle de promotion du patrimoine culturel du Bounkani, placée sur le thème: "Jeunesse et immigration clandestine".

Après avoir souligné que la 6ème édition dudit Festival est celui de la maturité, il a soutenu qu'il n'a qu'une doléance à l'intention des plus hautes autorités du pays. Faire en sorte qu'une solution définitive soit trouvée au délestage dont la ville de Bouna est confrontée quotidiennement. Aussitôt, le représentant du préfet de région du Bounkani, préfet du département de Bouna, le préfet de Tehini, Gueu Zro Simplice qui représentait également la marraine, la ministre Nialé Kaba, a rassuré que ce sera chose faite. Au président du Conseil régional du Bounkani, il a exprimé toute sa reconnaissance pour ses actions qui visent à perpétuer la "vulgarisation" du riche patrimoine culturel du Bounkani.

Assiélou Oi Assiélou, représentant le directeur général de Côte d'Ivoire tourisme, partenaire du Festibo, a traduit la gratitude de S.E.M Jean-Marie Sommet, le premier responsable de Côte d'Ivoire tourisme au Conseil régional du Bounkani pour cette initiative. Après quoi, il a affirmé que sa structure entend jouer sa partition pour le succès et la pérennisation du Festibo.

Pour sa part, le président du Conseil régional du Bounkani, Philippe Hien, a pris l'engagement d'être à la hauteur des engagements pris vis-à-vis des peuples du Bounkani qui viennent de lui renouveler leur reconnaissance en le reconduisant à la tête du Conseil.

Le concours de danses traditionnelles opposant les 15 groupes pour la succession du groupe Yakayaka de Camarasso, vainqueur de l'édition 2017, a démarré ce vendredi 7 décembre 2018. Les résultats seront proclamés le samedi 8 décembre 2018.

A noter que ces groupes sont évalués sur l'originalité du costume, des instruments de musique, des chants et du développement chorégraphique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.