7 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Valorisation des matières premières agricoles - Des journées dédiées aux métiers de la transformation

Pour accroître le taux de transformation des principales productions agricoles de la Côte d'Ivoire, et faire du secteur agro-industriel un puissant levier pourvoyeur d'emplois et de richesses, le gouvernement a consacré l'industrialisation comme l'un des principaux piliers de la transformation structurelle de l'économie ivoirienne.

Mais, la transformation locale des produits agricoles connaît des initiatives qui restent encore insuffisantes pour diverses raisons (ignorance des processus de transformation, ignorance de l'existence des équipements, manque de ressources financières, etc.).

Pour pallier ce déficit d'informations et mettre en exergue les possibilités de transformation, le Centre de démonstration, de promotion des technologies et des acteurs de la petite transformation (Cdt) a organisé les 6 et 7 décembre 2018, la 5ème édition des journées promotionnelles dénommées « Journées des métiers de la transformation des produits agricoles ».

Ces assises qui ont eu pour cadre le siège du Cdt, situé à Biétry, ont porté sur le thème: « Agro transformation et entreprises manufacturières dans l'industrialisation de la Côte d'Ivoire ».

Opérateurs de l'agrobusiness, fabricants de technologies agro-industrielles, inventeurs et innovateurs du secteur, porteurs de projets novateurs, structures d'accompagnement, organismes de financement et institutions étatiques ... ont pris part à cette édition en vue d'un échange d'expériences, de partage d'informations et d'établissement de rapports de collaboration utiles à la promotion des emplois agro-industriels.

Au cours de la cérémonie d'ouverture le jeudi 6 décembre, Méité Adama Bassessé, directeur général du Cdt, a d'abord justifié la tenue de ces journées avant de révéler que pour l'émergence industrielle, la Côte d'Ivoire ambitionne de transformer localement au moins 50% de ses productions agricoles avant 2030.

Ahmed M. Diomandé, directeur de cabinet adjoint, représentant le ministre du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des Pme, a indiqué que la valorisation des produits agricoles est un facteur de création d'emplois et d'autonomisation des jeunes et des femmes.

En effet, dit-il, le gouvernement met en œuvre une nouvelle politique industrielle dont l'un des objectifs majeurs est le renforcement du lien production-transformation, pour créer plus de valeur ajoutée, et des emplois décents et durables.

Par exemple, pour le programme de développement du cajou dont la production de noix brutes était de 650 000 tonnes en 2016, avec 40 000 tonnes transformées (6,2%), l'objectif est de transformer localement au minimum 50% de la production à l'horizon 2020.

Infos: une correspondance particulière

Cote d'Ivoire

Ligue africaine des champions - Les Mimos se relancent

Les champions de Côte d'Ivoire ont enregistré leur première victoire dans la compétition. Les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.