Guinée: Radiation des enseignants - Qquand Aboubacar Soumah du SLECG rassure

7 Décembre 2018

« La menace de radiation de certains enseignants ne sera pas exécuté », a rassuré le secrétaire général du Syndical Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG).

Selon Aboubacar Soumah, aucun enseignant ne sera radié. « La grève est constitutionnelle. On ne peut radier un travailleur parce qu'il a observé la grève »", a-t-il déclaré.

Il a poursuivi son intervention en faisant croire que cette histoire de radiation est une manière de les intimider. Pour lui, cela ne se fera pas.

« On parle de radiation pour nous intimider. Même s'ils remontent les noms des grévistes, il n'y aura rien. Le jour où on va signer le protocole d'accord, nos salaires qui ont été gelés seront payés », a rassuré le secrétaire général du SLECG.

Plus loin, il a fait comprendre que c'est au niveau des entreprises privées qu'on peut bloquer le salaire d'un employé qui n'a pas travaillé.

« Nous, quand on fait la grève, on ne doit pas suspendre le maigre salaire qu'on nous paye. Si on le fait, c'est un abus de pouvoir. Donc, ça n'a aucun sens de bloquer nos salaire », a souligné Aboubacar Soumah.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.