8 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Sécurité maritime - La France prend la présidence du G7++ des amis du Golfe de Guinée

Les lampions se sont éteints sur la Conférence internationale du G7++ des amis du Golfe de Guinée le vendredi 7 décembre, à Abidjan, après deux jours de travaux. Lesquels sanctionnés par la passation de flambeau de la présidence du G7++ 2019 à la France et par la réaffirmation des engagements pris à Yaoundé par tous les pays qui soutiennent les actions de sécurisation et de formation des acteurs impliqués dans la sûreté maritime dans le Golfe de Guinée.

« Nous félicitons la coprésidence de la Côte d'Ivoire et du Canada pour ces deux jours de travaux très intéressants qui nous ont emmenés à essayer de dynamiser cette architecture construite depuis Yaoundé », s'est réjoui le vice-amiral français. Et d'indiquer que tous les progrès déjà réalisés vont servir à définir la feuille de route pour le futur.

« Nous nous inscrivons dans la continuité des précédentes présidences. Ce qui est important, c'est que l'ensemble des pays du Golfe de Guinée soient impliqués dans cette architecture du processus de Yaoundé qui est essentiel pour partager l'information maritime et ainsi améliorer la sécurité maritime liée à l'économie bleue », a relevé le chef de la délégation française.

Pour ce faire, ajoutera-t-il, la France dans sa présidence mettra un accent sur la protection contre les trafics et toutes les pêches illégales dans le Golfe de Guinée. Car, dira-t-il, le Golfe de Guinée étant également une source de protéines, il est important de préserver ce patrimoine halieutique qui participe à la richesse mondiale.

Pour la Côte d'Ivoire, Abroulaye Fofana, secrétaire permanent du Comité interministériel en charge de l'action de l'État en mer, s'est réjoui de ce que la plateforme ait fonctionné en plein régime. Sur les engagements pris par les pays du Golfe de Guinée et pays amis, il a rassuré qu'ils seront respectés par les acteurs impliqués. « Le bilan de la rencontre est satisfaisant dans le sens que les actions concrètes ressorties de l'architecture de Yaoundé ont été une priorité », a pour sa part indiqué Paula Caldwell, directrice générale, à la direction générale panafricaine, affaires mondiales du Canada.

Notons que le Sommet de Yaoundé sur la sûreté et la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée qui a eu lieu en juin 2013, a décidé de mettre en place une stratégie conjointe pour lutter contre l'insécurité maritime et de créer une architecture interrégionale à quatre niveaux interconnectés et qui se renforcent mutuellement (coordination interrégionale, opération régionale, multinationales et nationales).

Cote d'Ivoire

Réseau informatique douanier pour le transit régional - Abidjan accueille, ce vendredi, le lancement du projet

La capitale économique ivoirienne, Abidjan, servira de cadre, le vendredi 22 mars 2019, au lancement du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.