Tunisie: Un nouveau regard

8 Décembre 2018

Cette manifestation coïncidera avec la date symbolique de la célébration du 70e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'homme.

Un nouveau regard sur la Tunisie, son cinéma et sa culture, telle est l'ambition de ce nouveau rendez-vous cinématographique, qui entend ouvrir une nouvelle fenêtre culturelle internationale sur la Tunisie et un monde en pleine évolution et ébullition, partant de la conviction que le cinéma est à la fois un miroir et un outil du changement.

Plus qu'un divertissement, ces journées seront l'occasion de partager avec l'audience les valeurs et les principes humanitaires véhiculés et défendus par ce cinéma, à savoir la liberté, la dignité, la tolérance et le partage.

De «El Jaïda» de Selma Baccar jusqu'à «Hédi» de Mohamed Ben Attia, en passant par «A peine j'ouvre les yeux» de Leïla Bouzid, «Benzine» de Sarra Abidi, «Mustapha Z» de Nidhal Chatta, «Tunis by Night» d'Elyès Baccar, «La belle et la meute» de Kaouther Ben Hania, «Demain dès l'aube» de Lotfi Achour, «Aziz Rouhou» de Sonia Chamkhi et «Fleur d'Alep» de Ridha Behi, les réalisateurs, acteurs, artistes et tous les participants à la création de ces œuvres seront mis à l'honneur.

Le patrimoine culturel mondial y trouvera également sa place avec la projection du documentaire tunisien de Feriel Ben Mahmoud et Hanane Ben Mahmoud, «Ghadames, la perle du Sahara».

Plusieurs Fenêtres seront ouvertes à cette occasion, au siège de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, au siège de l'Organisation internationale de la francophonie, au siège de la Maison de Tunisie à la Cité universitaire internationale de Paris ainsi que deux autres lieux de projection afin de se rapprocher davantage des cinéphiles tunisiens et français et de ceux qui souhaitent découvrir le septième art tunisien.

Tels sont les objectifs de la première édition des «Fenêtres sur le cinéma de Tunisie».

Ces finalités seront renforcées et élargies lors des prochaines éditions de cette manifestation qui sera désormais annuelle afin de bénéficier de l'ouverture offerte sur le monde par l'Unesco et l'OIF et de la place privilégiée qu'occupe la ville de Paris sur l'échiquier artistique international.

Cette manifestation est coorganisée avec le ministère des Affaires culturelles de la République tunisienne, le Centre national tunisien du cinéma et de l'image (Cnci) et l'Office national du tourisme tunisien ainsi qu'avec l'Unesco et l'Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Ont également contribué à l'organisation de cette manifestation, l'ambassade de Tunisie en France, le consulat général de Tunisie à Paris, le consulat de Tunisie à Pantin, Tunisair, la TFBank ainsi que le Centre national français du cinéma et de l'image animée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.