Tunisie: L'art de la table et les produits du terroir à l'honneur

8 Décembre 2018

Mme Leïla Belkhiria Jaber, présidente de la Cnfce, a indiqué, lors de cette rencontre, que la chambre se lance dans une nouvelle vision, laquelle sera fondée sur moult projets et programmes axés sur la promotion du rôle de la femme entrepreneure dans la dynamique de développement. «Je tiens à rappeler que la Cnfce n'est pas une association mais plutôt une institution syndicale chargée, entre autres, de défendre les intérêts des femmes chefs d'entreprise et de leur ouvrir la voie vers plus de nouveaux horizons. Le nouveau bureau exécutif comptant 13 membres a été élu en décembre 2017. Depuis, il s'active afin de mettre à la disposition des femmes chefs d'entreprise les moyens de passer leurs messages et d'exposer les problèmes qui entravent leurs activités», a-t-elle souligné.

Expo et espace B to B

La première édition du salon Wing s'inscrit, en effet, dans la continuité des actions menées par la Chambre dans cette optique. Il s'articulera autour de deux axes différents et complémentaires, à savoir une exposition et un espace B to B. S'agissant de l'exposition, elle sera animée par les femmes chefs d'entreprise ayant été primées lors du premier concours des produits du terroir, lequel a été organisé en décembre 2017 par l'Agence de promotion des investissements agricoles (Apia). «Nous avons tenu à appuyer l'effort fourni par l'Apia en mettant plus en valeur le mérite des entrepreneures primées et à contribuer à la visibilité de leurs produits», renchérit la présidente de la Chambre.

Parallèlement, des stands seront destinés à la présentation des produits artisanaux spécifiques à l'art de la table tunisienne. «L'art de la table, dans sa version tunisienne, vaut bien d'être mis en exergue et promu. Nous aspirons en effet à voir ces produits envahir les restaurants tunisiens et accéder aux marchés internationaux», explique Mme Syrine Dimassi, vice-présidente de la Chambre. Pour sa part, Mme Belkhiria a indiqué que l'exposition des produits relatifs à l'art de la table tunisienne et baptisée «Un chic, si authentique !» sera, surtout, orientée vers les corps diplomatiques conviés à l'évènement.

M. Abderrahmen Chaffai, PDG de l'Apia, a, pour sa part, salué cette initiative. La visibilité du patrimoine et des produits du terroir à l'échelle mondiale ne peut, selon lui, acquérir un sens sans une visibilité locale accomplie. L'Apia s'apprête, par ailleurs, à préparer la deuxième édition du Concours des produits de terroir, lequel se tiendra du 18 au 20 juin 2019.

Le deuxième axe sera essentiellement concocté en faveur des adhérentes à la Cnfce. Des meetings B to B seront possibles entre les entrepreneures et les représentants des marchés internationaux.

Au service de l'entrepreneuriat féminin

Mme Belkhiria n'a pas manqué de souligner l'engagement de la Chambre dans la promotion de l'entrepreneuriat féminin, et ce, via sa contribution à l'instauration de la Stratégie nationale pour le développement de l'entrepreneuriat féminin, laquelle stratégie est régie par le ministère de la Femme, de la Famille, de l'Enfance et des Personnes âgées. «Le bureau exécutif a pris en considération les résultats obtenus suite à la réalisation, en 2016, de l'Etude d'évaluation du cadre national de l'entrepreneuriat féminin.

Toutes les consignes exprimées suite à ladite étude feront l'objet de programmes et de projets visant la minimisation des obstacles entravant l'entrepreneuriat féminin, et ce, dans le cadre d'un programme quinquennal. Nous sommes aussi, continue-t-elle, partenaires avec les meilleures organisations féminines à travers le monde, ce qui influe positivement sur nos interventions et actions en matière de promotion du rôle des femmes chefs d'entreprise». Le bureau exécutif a pris soin, par ailleurs, de changer le logo de la Cnfce et d'opter désormais pour une communication plus ciblée sur les programmes, voire les nouveaux défis à relever.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.