8 Décembre 2018

Ile Maurice: Bérenger sur la réforme électorale - «Nu pa pu voté»

«Le gouvernement n'aura pas une majorité de trois quarts. Je me rends compte que c'était le but du gouvernement de donner un semblant de réforme». Propos de Paul Bérenger. Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) intervenait lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale ce samedi 8 décembre.

Pour Paul Bérenger, le Premier ministre ou encore le ministre mentor avant lui, n'avaient aucune intention de venir de l'avant avec une proposition qui avait la chance de passer avec une majorité de trois quarts. «Je déplore aussi le refus de rendre public le rapport de la commission électorale. L'arrogance et le ton adoptés par Pravind Jugnauth sont inacceptables. Le gouvernement le paiera très cher», soutient le leader des mauves avant d'affirmer que les mauves ne voteront pas cette loi.

Paul Bérenger est aussi revenu sur le «chantage» d'Ivan Collendavelloo. «C'est infecte. Il n'y avait pas un iota de sincérité de la part du gouvernement. Je condamne le comportement de plus en plus indécent de la part de la Speaker sur le cas Tarolah», rajoute le leader du MMM.

Sa conférence de presse a aussi été l'occasion pour Paul Bérenger de revenir sur le scandale autour de la vente de terrains à la Sugar Insurance Fund Board (SIFB). «Le ministre Seeruttun est complètement dépassé. C'est une institution importante pour les planteurs. Je considère que les modalités du Fact Fing Committee sont trop limitées.»

Ile Maurice

Affaire MedPoint - Et si le MSM choisissait un nouveau... Premier ministre?

Nando Bodha multiplie ses sorties publiques depuis peu et il devrait avoir de nouvelles responsabilités au sein… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.