Cote d'Ivoire: Entretien routier - A San Pedro, le poste à pesage est opérationnel

8 Décembre 2018

Sur l'axe Abidjan-San Pedro via Méagui et Soubré, un poste à pesage vient d'être installé. Il a été officiellement inauguré par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, le 30 novembre.

Situé à 9 km de la ville de San Pedro, ce poste qui est le 4è du genre installé sur le territoire national par le Fonds d'entretien routier (Fer), a un rôle hautement stratégique. Dans la mesure où il est là pour contrôler les charges à l'essieu de tous les camions poids lourds qui rentrent et sortent du port autonome de San Pedro. Qui est le plus grand port d'exportation du cacao au monde.

A l'occasion de sa mise en exploitation, Sylvestre Bailly, directeur général de la société Afrique pesage Sa, a indiqué que « cet ouvrage servira à préserver les différents tronçons routiers qui mènent au port de San Pedro ». Et d'ajouter: « qu'une route est faite pour plusieurs années (environ 15 ans). Mais, les surcharges et les intempéries font que certaines routes ne résistent que sur 3 à 5 ans (l'exemple de la côtière). Ce poste à pesage vient donc pour lutter contre les surpoids, sensibiliser les usagers de la route et éduquer la population pour un meilleur usage de nos routes ».

Quant à Ibrahim Diaby, président du Haut conseil du patronat du transport routier ivoirien, il s'est réjoui de la mise en place de cet outil sur cet axe routier. Avant d'énumérer les avantages qui liés à cette infrastructure. « Lorsqu'un véhicule roule avec un poids normal, on y gagne beaucoup de choses. La durée de vie du camion est allongée, l'équipage est maintenu en bonne santé, le réseau routier est préservé, etc. », a-t-il indiqué. Et d'arguer que « si ces trois facteurs sont remplis, nous allons rentabiliser les investissements ».

C'est la raison pour laquelle, Ibrahim Diaby a lancé un appel à tous les acteurs du secteur des transports. « Les conducteurs routiers, les transporteurs, les gestionnaires des entreprises des transports, les usagers des transports, les commerçants... devront chacun faire de son mieux pour que nous ayons désormais sur nos routes des véhicules poids lourds qui se déplacent avec des charges normales », a-t-il dit.

D'un coût d'environ 800 millions de F Cfa, financé par l'Etat de Côte d'Ivoire à travers le Fer, cet ouvrage est bâti sur une superficie de 1,2 hectare. Il mesure 360 mètres de long et 100 mètres de large et comprend deux voies pour les poids lourds obligés au pesage plus une aire de pesée constituée d'une dalle en béton. Cet ouvrage compte aussi des bâtiments administratifs et des équipements spécifiques de pesage et de gabarit que sont un portique, un pèse essieu, etc.

Après San Pedro, d'autres postes à pesage sont prévus notamment, ceux d'Allokoi 4, Abengourou, Bouaké, Man, Noé (vers la frontière du Ghana), etc. Et les autorités publiques annoncent aussi l'installation d'un autre poste à pesage à San Pedro, une fois la côtière réhabilitée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.